Home     Artists     Contact
 
 
 

Back to artist

 
Review Trio Les Esprits
 

Diapason 4/05/2017 : Festival de Pâques de Deauville : la consécration du Trio Les Esprits
La manifestation créée et animée par Yves Petit de Voize s'est achevée sur les plus hautes cimes de la musique de chambre, grâce à une jeune formation réunissant la violoniste Mi-Sa Yang, le violoncelliste Victor Julien-Laferrière et le pianiste Adam Laloum.
Inventions (2005-2006) pour violon et violoncelle de Friedrich Cerha - … Leur lyrisme ténébreux et leurs rythmes énergiques trouvent en Mi-Sa Yang et Victor Julien-Laferrière des interprètes d'une justesse remarquable.
Trio pour violon, violoncelle et piano n°2 de Schubert : l'Andante con moto (Barry Lyndon forever) nous mène vers les hauteurs. On restera accroché à ces cimes d'inspirations, jusqu'au climax, d'une rage désespérée. L'intensité du violoncelle de Victor Julien-Laferrière, le violon radieux de Mi-Sa Yang, se mêlent en un équilibre souverain au piano toujours dense, charriant les plus lourds secrets, d'Adam Laloum. Engagement passionné, chant éperdu, finesse exquise maintiennent une incroyable tension, jusqu'au foisonnant mouvement final. Cette exécution mémorable place sans aucun doute Les Esprits parmi les très grands Trios d'aujourd'hui. Bertrand Boissard  - Article

Concertonet 25/04/2015: Quand les esprits se rencontrent
Kagel Premier Trio - …Le Trio Les Esprits est exemplaire et d’une parfaite probité sans passer à côté de ces pages exigeantes, à la poésie prenante et aux couleurs changeantes, constamment passionnantes.
Schubert Premier Trio  -  Dès le premier mouvement, on est frappé par l’engagement des artistes, lequel n’exclut ni l’équilibre et ni la musicalité. Le deuxième mouvement est de toute beauté: quel chant, quel phrasé ! Notamment sur la fin où l’on entend comme une berceuse. Le scherzo de troisième mouvement est réalisé avec plein... d’esprit, tandis que le rondo du quatrième mouvement est mené rondement avant un Allegro vivace final d’une gaîté toute simple. Du beau travail confirmant, s’il en était besoin, le niveau d’excellence atteint par le Trio Les Esprits. Qu’il nous soit cependant permis de confesser le faible que l’on a pour le pianiste, Adam Laloum : un jeu toujours clair, un toucher d’une délicatesse infinie et une attention aux autres qui est la marque des grands…. Un concert de haut niveau. Sur les cimes. Stéphane Guy - Article

The Strad 5/05/2014 : CD Beethoven: Piano Trio in E flat major op.70 no.2. Schumann: Piano Trio no.3 in G minor op.110
… In the Beethoven E flat major Trio they exchange the aristocratic poise of Szeryng/Fournier/Kempff (Deutsche Grammophon) and youthful thrust of Zukerman/Du Pré/Barenboim (EMI) for a more natural, chamber-scale grace and intimacy. …, the Les Esprits players capture the music’s lyrical impulse with unfailing acuity, relishing Beethoven’s bracing sonic resourcefulness in the magical acoustics of Paris’s Salle Gaveau. The finale’s thrusting interjections make a startling impact when the music that surrounds them is conveyed with such joyful exuberance.
Beethoven E flat major Trio - … This captivating performance recreates the tantalising sensation of a composer barely managing to rein in his creative imagination, which is the very essence of late Schumann. Article

 

 

top