Home     Artists     Contact
 
 
 

Back to artist

 
Reviews ENSEMBLE MASQUES
 

Olivier Fortin, harpsichord and leader
Sophie Gent, Tuomo Suni, baroque violins
Kathleen Kajioka, viola
Melisande Corriveau, cello, viola da gamba & recorder
Benoit Vanden Bemden, violone

Klassiek-centraal 27/01/2017: Muziek voor strijkers van Telemann
**** Met als titel Le théâtre musical de Telemann nam het Canadees barokensemble Masques o.l.v. Olivier Fortin, enkele van Telemanns orkestsuites voor strijkers op. Een unieke, solistische uitvoering.
Zingen en spreken - Telemanns ouvertures (suites) voor strijkers waren in zekere zin, muzikaal-fonetisch beschouwd, de verdere ontwikkeling van virtuoze composities voor viool en voor strijkers van Biber, Muffat, Schmelzer, Bertali en Corelli. … Muziek van de ziel maar genuanceerd, een staaltje van onweerstaanbaar compositorisch meesterschap. De uitvoering is navenant. De respectievelijke zes instrumenten zingen en spreken de taal van het juiste sentiment. Subliem.
Zes solisten - De leden van het ensemble Masques kozen voor een consistente solo Instrumentatie. Het resultaat in vergelijking met versies door grotere barokorkesten, is een heel andere klank. Alles is uiterst hoorbaar en elke partij is van even groot belang. Dankzij perfect samenspel en een uitstekende opnamekwaliteit, slaagt het ensemble er in om voortdurend dynamische contrasten, verschillende tempi, rubato en andere speelwijzen in de juiste baan te leiden. De snelheid en nauwkeurigheid waarmee ze bv. Don Quichots strijd tegen de windmolens spelen, is zelden gehoord. Maar ook de zucht naar Prinses Dulcinea is een pronkstuk, waarbij men niet kan weten of Don Quichot lacht of treurt, een voorbeeld van Telemanns fijne ironie en van de frisse en levendige interpretatie door het strijkersensemble.
Uitmuntende strijkers - De cd geeft blijk van unieke inventiviteit. Alleen door strijkers gespeeld, zonder de kleur van het hout of koper is alles hier articulatie en welsprekendheid, extatisch, verleidelijk en nostalgisch. De subtiele nuances onthullen de rijkdom van Telemanns universele, muzikale geest en onbeperkte, expressieve fantasie. Virtuoos, speels en onuitputtelijk genuanceerd, geven de musici gestalte aan een rijkdom van klank. Hun uitvoering is schitterend. Uitmuntende strijkers (letterlijk, dan), heerlijk mooie klank en speelwijze, boeit van het begin tot het einde. Warm aanbevolen. Michel Dutrieue - Full article

Culturopoing.com 23/01/2017 : CD G P Telemann – « Le Théâtre Musical de Telemann »
Au nombre des voyages et des surprises qu’on nous réserve, s’ajoute un art exquis de la nuance, admirablement restitué par l’ensemble « Masques ». Que d’à-propos, et qui se prête au jeu avec une grâce qui lui a valu l’adhésion quasi unanime de la critique. Axelle Girard

Musikzen 8/01/2017: Le joyeux anniversaire de M. Telemann
….Les interprètes saisissent à bras le corps ces trois Suites et ce Concerto polonois, avec une gourmandise communicative, une justesse, une richesse expressive qui méritent tous les saluts. Les auditeurs pourraient bien s’étonner de découvrir encore les grâces fertiles de Telemann, loin de cette austérité qui colle à sa réputation. Les pédagogues, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, trouveront dans ces pages un matériel de choix pour faire comprendre les styles et les genres. Tous regretteront que ce CD simple ne soit pas un double, contrairement à tant de doubles qui auraient gagnés à être simple. Albéric Lagier - Full article

Diapason nr 652 1/12/2016 :  5 Diapasons pour le "théâtre musical de Telemann"
Avec cinq archets-et un clavecin, l'ensemble Masques et Olivier Fortin donnent l'illusion d'un orchestre épanoui, qui empanache trois suites bien connues plus le Concerto Polonois. Quelle vigueur ! : les Turcs s'agitent, les Moscovites bougonnent, les boîteux trépignent, les moulins à vent virevoltent, et Rossinante galope avec le même coeur que brait l'âne de Sanche. Danses enjouées, effets imagés garantis. (...) J.L. Macia/G. Naulleau

Classiquenews 29/12/2016: Le théâtre musical de Telemann
…, voici un excellent disque qui révèle le raffinement dramatique du compositeur baroque, et simultanément le geste toute sensualité, souplesse, élégance de superbe instrumentistes sur boyaux d’époque, l’Ensemble Masques, réunis autour du claveciniste Olivier Fortin. Rien ne laisse supposer cette peinture flamboyante des passions de l’âme qui s’offre à nous ici, dans une intensité réfléchie, juste, filigranée, d’une fulgurante d’intonation… réellement éblouissante : le son des Masques est remarquable de grâce naturelle, d’expressivité nuancé, de pudeur onirique…
… les 6 instrumentistes renouent avec la volubilité des consorts historiques qui font parler leurs instruments. …Le génie de Hambourg est un poète musicien qui démontre ici une capacité de séduction inépuisable qui s’appuie aussi sur l’éloquence virtuose et intérieure des instrumentistes. Tous sans exception abordent chaque tableau avec une intensité nuancée réjouissante, alliant opulence du son, finesse de traits, souffle enchanteur, exceptionnel sens de l’écoute… Full article

Mdr.de 25/11/2016: Telemanns bekannteste Werke in neuem Licht
Transparent und individuell - Die Besonderheit dieser Einspielung liegt in der solistischen Besetzung der einzelnen Stimmen – es spielt kein Barockorchester, sondern ein Sextett. Das sorgt für einen transparenten, aber trotzdem nicht dünnen Klang und bewirkt, dass die Musiker individueller gestalten und besser interagieren können. Man findet viele lautmalerische Effekte, Tempowechsel und dynamische Feinheiten in dieser Interpretation, und einige der bekanntesten Werke von Georg Philipp Telemann erscheinen noch einmal in einem ganz neuen Licht. Kai-Erik Ziegenrücker - Full article

Le Devoir.com 25/11/2016: Ensemble Masques, Le théâtre musical de Telemann
Le musicien québécois Olivier Fortin continue à s’imposer sur la scène européenne et à nous livrer ses enregistrements avec la caution d’Alpha, étiquette émérite en matière de musique baroque. Éditorialement, ce nouveau CD qui fait suite à une parution très remarquée consacrée à Romanus Weichlein est une réussite : il est introduit par une notice passionnée de Gilles Cantagrel et enregistré par Aline Blondiau avec une grande richesse de timbres, … une musicalité très élégante, fondamentalement fidèle au style germanique.  Christophe Huss - Full article

Note1Musik November/December 2016 : CHARME UND ESPRIT
Spatestens mit ihrer hochgelobten Einspielung ausgewahlter Sonaten von Romanus Weichlein auf ALPHA (ALP 212) haben sich und sein in die erste Liga der Alte-Musik-Ensembles gespielt. Zum Telemann-Jahr 2017 legen sie eine uberzeugende Einspielung mit Orchestersuiten vor, welche die hohen Erwartungen bestatigt: Dieser Telemann spruht vor Charme und Esprit!

Rondo Magazin.de 6/11/2016: CD zum Sonntag -  CD Telemann
…Aber umso abwechslungsreicher in Rhythmus, Affekt und weltläufigem Geschmack. Den Löwenanteil daran hat das Ensemble Masques von Olivier Fortin: mit sattem Bassregister, silbrig-agilen Violinen, vor allem aber einem untrüglichen musikantischen Puls lässt es den als Vielschreiber missverstandenen Weltenbürger Telemann glänzen. Full article

Classiquenews 24/10/2016: CLIC de CLASSIQUENEWS de novembre 2016 - CD Le théâtre musical de Telemann.
…, voici un excellent disque qui révèle le raffinement dramatique du compositeur baroque, et simultanément le geste toute sensualité, souplesse, élégance de superbe instrumentistes sur boyaux d’époque, l’Ensemble Masques, réunis autour du claveciniste Olivier Fortin. … : le son des Masques est remarquable de grâce naturelle, d’expressivité nuancé, de pudeur onirique. …les 6 instrumentistes renouent avec la volubilité des consorts historiques qui font parler leurs instruments. Dans l’Ouverture TWV 55:A1, l’onctuosité du collectif se révèle irrésistible. La Gaillarde redouble de rusticité languissante ; la Sarabande, elle, s’alanguit totalement, en caresses extatiques, et abandon nostalgique. Ce degré de nuances subtiles révèle la richesse agogique de premier plan de la part des esprits musiciens ici réunis. … Le génie de Hambourg est un poète musicien qui démontre ici une capacité de séduction inépuisable qui s’appuie aussi sur l’éloquence virtuose et intérieure des instrumentistes. Tous sans exception abordent chaque tableau avec une intensité nuancée réjouissante, alliant opulence du son, finesse de traits, souffle enchanteur, exceptionnel sens de l’écoute…
…La palette des affects ciselés par Les Masques demeure de bout en bout, d’une précision expressive superlative… L’élégance mesurée, handélienne du Concerto Polonais (/Poloniosy) qui suit, dévoile davantage la maîtrise des musiciens.
Le plat de résistance de ce programme au titre dramatique reste l’ouverture et la Suite extraites de l’opéra Don Quichotte /” Burlesque de Don Quixote” (TWV 55:G10) : …. Musique de chambre, musique de l’âme sans épanchements mais tout en nuances… Les Masques démontrent une maestria irrésistible….: les Masques, retenez bien ce nom, promesse d’accomplissements inouïs. Sublime.  Hugo Papbst - Full article

Mdr.de 10/10/2016: CD  "Le Theatre Musical de Telemann"
…Die Musiker um den franko-kanadischen Cembalisten und Organisten Olivier Fortin überzeugen durch ein unverbrauchtes programmatisches Konzept ebenso wie durch dynamisch-forciertes, fokussiert-entschlacktes, luzides Spiel und musikantischen Zugriff. Immer zudem bestechen diese Exegesen durch Sophistication: sei es vermittels ungehörter Nuancen, überraschender Volte oder rauschender Tempi. Martin Hoffmeister - Full article

Crescendo's ECHO KLASSIK October 2016: CD Telemann
…Die sechs Musiker lassen die Kluft der Jahrhunderte jedoch beherzt links liegen und erwecken in drei Ouvertüre-Suiten und dem Concerto Polonois in G-dur aus Telemanns reichem Oeuvre mit viel Spielfreude die übersprudelnde kreative Schöpferkraft des Komponisten im Hier une Jetzt zum Leben. Durch die historisch intelligent durchdachte musikalische Umsetzung der vier Werke mit filigranen Phrasierungen und einer differenzierten Klangsprache wird die Aufnahme zu einem gelungenen barocken Ohrenschmaus. KK

Kulturradio 4/10/2016:  Alte Musik - Le Théâtre musical de Telemann - Frisch und lebendig
Dank des perfekten Zusammenspiels und einer hervorragenden Aufnahmequalität wirken die Stücke aber dennoch orchestral und nicht kammermusikalisch, zumal das Ensemble fortwährend darauf bedacht ist, dynamische Kontraste, Tempounterschiede, Rubati und viele andere Spieleffekte einzufügen. So rasant und exakt hat man selten Don Quichottes "Kampf gegen die Windmühlen" gehört,
…Die vielschichtige Ironie, die Telemann in den Ouvertürensuiten angelegt hat, machen die Musiker des Ensembles Masques hörbar; es gelingt ihnen eine hinreißend frische und lebendige Interpretation. Bernhard Schrammek - Full article

Concertclassic.com 1/10/2016: « The Grand Tour » par l’Ensemble Masques au Festival Terpsichore – Les voyages forment la jeunesse
La rentrée musicale parisienne n’aura pas manqué de propositions alléchantes, mais s’il en est une qui mérite tous les éloges, c’est bien ce « Grand Tour » créé salle Erard, avec la complicité du comédien Julien Campani.
Sur une idée originale d’Alison Mackay, Olivier Fortin, claveciniste et chef de l’Ensemble Masques, a imaginé en puisant dans des lettres de divers jeunes aristocrates anglais de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle un voyage sur le continent – un « Grand Tour » – de Douvres à Leipzig, en passant par Paris, Versailles, Dijon, Venise et Rome.
Les extraits musicaux ne le sont pas moins, qui s’allient parfaitement au texte, le prolongent, l’amplifient – Purcell, Marais, Mazuel, Corrette, Campra, Delalande, Rameau, Albinoni, Marcello, Corelli, Telemann (1) et Bach. Olivier Fortin a su réaliser une véritable marqueterie de mots et de sons. Aux qualités individuelles des membres de Masques s’ajoutent une homogénéité d’ensemble et une fraîcheur du propos admirables. ….Un moment magique d’émotion et de simplicité, à l’image d’un spectacle qui a ouvert en beauté le 3ème Festival Terspichore ...Alain Cochard - Full article

Classicagenda.fr 21/09/2016: Lumières baroques au festival Terpsichore
… « Ici, on peut mener des projets inédits, différents de ce qu’on entend partout. C’est un vrai travail de création ». Olivier Fortin, claveciniste lui aussi, résume ainsi l’esprit de ce festival et l’illustre illico. Avec l’ensemble Les Masques, qu’il a fondé, il donne en ouverture de Terpsichore 2016 un spectacle intitulé Le Grand Tour.
Olivier Fortin a fouillé dans l’abondante correspondance laissée par les jeunes aristocrates anglais qui, au XVIIIème siècle, effectuaient un voyage initiatique de souvent plus d’un an, pour découvrir le monde (en fait, l’Europe), parfaire leur culture, et se forger une première expérience de la vie hors les murs.  Il en a tiré une sélection de textes dits en scène par le comédien Julien Campani qui contextualise la musique.
… Marin Marais composa pour son Alcyone en 1706, chef d’œuvre d’expressivité baroque, parfaitement rendu par les 7 musiciens des Masques qui semblent jouer et respirer d’un même souffle.
On ne peut même pas dire qu’Olivier Fortin dirige du clavecin : « Pour moi la musique de chambre ce n’est pas le travail d’un chef qui donne des ordres et impose sa lecture d’une œuvre, nous confie-t-il en répétition. Les musiciens ne sont pas des marionnettes. Ils sont pleinement acteurs de la musique. C’est un travail et un résultat collectif ». ... La cohésion des Masques, leur joie de jouer ensemble donne sa pleine mesure à chaque étape du ériple. - Luc Evrard -Full article

Diapason 29/06/2016 : Onze concertos de Bach : l’Indispensable de l’été est arrivé !
… Gustav Leonhardt à la fin années 1960, et refroidi par la repartie si « crue » de ses partenaires, certes fervents ! Il écartait de son intégrale, à un archet par partie, le Concerto en ré mineur, le plus développé, le plus musclé dans les échanges soliste-tutti, qu'il ne pouvait concevoir sans un effectif plus étoffé : il aurait certainement changé d'avis en découvrant la palette et la résonance profonde de Masques, le collectif d'Olivier Fortin. Salué par un ­Diapason d'or en 2007, l'album a tenu ses promesses à la réécoute. Et l'instrument de Fortin, modèle allemand de Jonte Knif désormais célèbre, est à lui seul un régal. - Gaëtan Naulleau

Télérama 14/12/2015: Musique baroque Romanus Weichlein
…Les violons s'y expriment avec beaucoup de lyrisme , le clavecin sort parfois de son rôle de soutien pour briller lui aussi, …
A ces pièces étincelantes de vivacité et d'imagination, Olivier Fortin ajoute des transcriptions pour clavecin de chaconnes et passacailles composées par d'autres musiciens natifs du milieu du XVII siècle: Kuhnau, Böhm, Pachelbel, Kerll, Muffat. Belle idée, particulièrement aboutie dans les trois transcriptions pour deux claviers, où Olivier Fortin et Skip Sempé développent ensemble un dialogue virtuose, souple et chatoyant. Sophie Bourdais

Classica Décembre 2015: Après le diapason d'or et la sélection du monde, une autre excellente nouvelle. Le CD CHOC  pour l’enregistrement de Weichlein! CD CHOC Weichlein en bonne compagnie -…le programma met parfaitement en valeur les qualités des oeuvres, de Fortin et de son ensemble. On est frappé par l’équilibre parfait entre les musiciens, par l’osmose dans les moindres nuances du rubato, dans la quantité de mèche appliquée à la corde. On croit voir les archets bouger tant le geste est précis, souple, subtil. La finesse du detail n’affaiblit pas la densité de la polyphonie, qui sonne idéalement dans cette nomenclature instrumentale de quintette à cordes et clavier. Luca Dupont Spirio

Le Monde 27/11/2015: CD Romanus Weichlein
…l’album a intégré un joli bouquet d’œuvres. Parmi elles, une magistrale Passacaille,de Muffat, interprétée par un Olivier Fortin en forme olympique. L’excellent ensemble Masques brille ici de tous ses feux, tout comme le clavier complice de Skip Sempé, qui a rejoint celui de l’ami Fortin le temps de trois chaconnes étonnantes arrangées pour deux clavecins. Marie-Aude Roux

Concertclassic.com 18/11/2015: L’Ensemble Masques au Festival Terpsichore – Lumineux
Patron du Festival Baroque de Pontoise, Patrick Lothellier aura été un pionnier en invitant pour la première fois en France l’an dernier l’Ensemble Masques du claveciniste québécois Olivier Fortin. C'était cette fois au tour du Festival Terpsichore de Skip Sempé d'accueillir les débuts parisiens d’une formation qui vient de se distinguer avec un CD Weichlein aussi original qu’abouti.  ….Bach occupe l’essentiel d’une soirée qu’ouvre la Suite n° 1 BWV 1066. Olivier Fortin et ses huit partenaires en livrent une conception très dynamique, offrant une entrée en matière dans l'esprit d’une soirée d’abord synonyme de luminosité. … Mais tant d’enthousiasme et un tel degré de fini instrumental forcent l’admiration.
Vraie fête enfin que la Cantate du Mariage BWV 202 que Fortin et sont équipe mènent avec autant de relief que de joie intérieure. …Une première parisienne réussie pour Masques. Alain Cochard

Diapason Novembre 2015: DIAPASON d'OR CD Romanus Weichlein
Mais avions-nous mesuré (…) la richesse de l’écriture [de Weichlein] qui nous saisit avec la violoniste Sophie Gent, le claveciniste Olivier Fortin et leurs amis de Masques. (…) Une grande effervescence virtuose, avec un premier violon voltigeur (…) et un tissu instrumental densifié par le savoir-faire du continuo. La perfection technique, l’intensité d’articulation aux archets nous rappellent le Musica Antiqua Köln des grandes années (…) On est saisi par les élans éperdus des deux violons, l’habileté des ruptures de dynamiques ou de caractères (qui relancent le discours sans le morceler), la tension modulée et renouvelée au continuo. Jean-Luc Macia
Translation:
But have we [yet] heard... the richness of [Weichlein’s] writing which grips us here with violinist Sophie Gent, harpsichordist Olivier Fortin and their friends in Masques?… The contrasting sections alternate in a great virtuosic effervescence, with a high-flying first violin (...) and an instrumental flesh thickened by the savoir-faire of the continuo. The technical perfection and intensity of articulation in the bowed instruments remind us of the best years of Musica Antiqua Köln ... One is struck by wild outbursts from the two violins, the skillful ruptures in dynamics or characters (which refresh the discourse without fragmenting it), the modulated and renewed tension in the continuo.

Resmusica.com 31/10/2015: Romanus Weichlein et ses contemporains par l’ensemble Masques
Olivier Fortin (tantôt à l’orgue positif, tantôt au clavecin) et ses acolytes de l’ensemble Masques ne sont pas étrangers à cette bonne impression. Inspiration, énergie, grande musicalité, intelligence du discours et virtuosité sont au rendez-vous.
Olivier Fortin se fait accompagner de Skip Sempé pour entrelarder les sonates de chacones et de passacailles de Pachelbel (une autre !), Kuhnau, Muffat…, transcrites pour deux clavecins. On prend plaisir à se laisser entraîner dans la répétition et les variations pleines d’inventivité que les deux clavecinistes déroulent joliment. Stéphane Reecht

www.artalinna.com 30/10/2015: Sonates sans Rosaire
…, ces brèves musiques font comme un rideau qui s’ouvrirait sur un théâtre, rien jamais n’y est scholastique, figé, tout tend à l’expression du moins dans l’élan qu’imprime ici Olivier Fortin. Cette « Offrande musicale » éparpillée est aussi bien destinée à l’Eglise qu’à la pratique privée, elle dévoile derrière ses allures arcadiennes un message spirituel qu’il faut savoir faire entendre.    Jean-Charles Hoffelé

www.qobuz.com 23/10/2015 : CD Weichlein
…, le présent album propose des œuvres en juxtaposition de celles de Weichlein, très habile couplage de la part de l’excellent Ensemble Masques d’Olivier Fortin, auquel se joint Skip Sempé pour quelques étonnantes pièces destinées à deux clavecins.    SM/Qobuz

www.lesoir.be 21/10/2015: CD Romanus Weichlein
… sa musique exprime une puissance expressive, un engagement farouche qui fait mouche. Il s’oppose dans sa force déterminée aux styles plus élaborés de ses plus célèbres collègues avec lesquels il dialogue sur ce passionnant CD (Kuhnau, Böhm, Pachelbel, Kerll et Muffat). Après Schmelzer, Olivier Fortin et son Ensemble Masques signent un nouveau coup d’éclat. S.M.
Translation:
"... His music gives voice to an expressive power, a ferocious commitment that strikes  the listener. He opposes with a determined strength the elaborate styles of his more famous colleagues, with whom he is in dialogue on this exciting CD (Kuhnau, Böhm, Pachelbel, Muffat and Kerll). After their Schmelzer, Olivier Fortin and his Ensemble Masques hit a new bar."

www.icimusique.ca 19/10/2015: L’Ensemble Masques déterre la musique de Romanus Weichlein
Olivier Fortin et ses musiciens poursuivent avec grand bonheur leur exploration de la musique de chambre du 17e siècle et nous arrivent avec un magnifique album consacré à l'œuvre d'un compositeur autrichien méconnu. …, cette formation a acquis au fil des années une réputation enviable et se produit désormais sur les plus belles scènes d’Europe et d’Amérique du Nord.
Quelle belle découverte que ce compositeur! Vraiment, on ne se lasse pas d’écouter la virtuosité, les emportements et la sensualité de cette musique. Il y a du Monteverdi dans l’art de Weichlein : ses sonates chantent et déclament! Il y a aussi du théâtre et de la danse dans le jeu des instrumentistes de l’Ensemble Masques. Admirables d’éloquence et d’expressivité, ils jouent ce répertoire de la plus belle des façons. Défendu par ces merveilleux musiciens, le 17e siècle a encore beaucoup à nous apporter.  Frédéric Trudel

www.concertclassic.com 11/10/2015: Romanus Weichlein par l’Ensemble Masques
…Ce d’autant que les interprètes, à commencer par les violons de Sophie Gent et Tuomo Suni dont il n’est plus besoin de louer les qualités, révèlent les beautés des œuvres avec autant de plénitude dans le chant et les couleurs, que de sens de l’architecture et de jubilation dans le déploiement de la polyphonie. Jubilation, tel est mot qui convient aussi pour décrire le dialogue plein de vitalité d’Olivier Fortin et Skip Sempé dans les chaconnes de Kuhnau, Pachelbel ou Kerll qui ponctuent un programme germanique que Fortin referme sur une poète et volubile Passacaille en sol mineur de Muffat.
Un bonheur ne venant jamais seul, on apprend qu’Olivier Fortin et son Ensemble Masques sont à l’affiche du 2ème Festival Terpsichore, manifestation dirigée par Skip Sempé, qui se tiendra à Paris du 5 au 30 novembre. Alain Cochard
Translation:
... The performers, starting with violinists Sophie Gent and Tuomo Suni - whose fine qualities need no description - reveal the beauty of these works with with as much fullness in singing and colour, as sense of architecture and jubilation in the unfolding of the polyphony. Jubilation is also a suitable word to describe the dialogue, full of vitality, of Olivier Fortin and Skip Sempé in their arrangement of chaconnes by Kuhnau, Pachelbel and Kerll, punctuating a Germanic program that Fortin closes with a poetic and generous Passacaglia in G minor by Muffat.
As happiness never comes alone, we learn that Olivier Fortin and his Ensemble Masques will be playing in the Terpsichore Festival, an event led by Skip Sempé, held in Paris from November 5 to 30
.

www.le-babillard.fr 4/10/2015: Alla Romana, mais auf Deutsch
Dès les premières mesures de la Sonate II de l’Encaenia musices qui ouvre le disque, on est captivé par la beauté plastique du son et sa souplesse. Les lignes mélodiques se déploient et se croisent sur la riche réalisation de continuo d’Olivier Fortin, …
Côté ensemble instrumental, outre le plaisir hédoniste du beau son, on goûtera particulièrement la finesse de l’interprétation qui évite à la fois la sécheresse, voire le cabotinage, et la mollesse, pour s’épanouir dans un juste équilibre entre expressivité et retenue. On apprécie le moelleux de cette lecture qui donne aux sonates de Weichlein une couleur tout à fait délectable.
Il y a dans ce disque et à l’écoute de ce disque de l’ensemble Masques une chose dont on parle rarement et qui finalement est tout de même assez essentielle : du plaisir.  Loïc Chahine
Translation:
From the first bars of the Sonata II from the Encaenia Musices which opens the disc, one is captivated by the malleable beauty and flexibility of the sound. The melodies unfold and intersect with the rich continuo realization of Olivier Fortin, ... In addition to the hedonistic pleasure of the beautiful sound, we particularly appreciate the delicacy of interpretation that at once avoids dryness and even over-indulgence and limpness, to flourish in a balanced execution situated somewhere between expressiveness and restraint. We appreciate the softness of this reading that gives the Weichlein sonatas a colour which is entirely delectable. There is, in this recording by Ensemble Masques, something about which we rarely speak and which is ultimately still essential: pleasure.

www.leparnassemusical.com 20/09/2015: Weichlein, Romanus (1652-1706) Sonates op.1.
Appréciation: Superbe*****
L’ensemble montréalais, maintenant basé à Paris, donne quelques concerts à travers l’Europe et se fait connaître de plus en plus. … Musique teintée par la spiritualité certes, mais aussi par la science et l’intelligibilité, elle est d’une grâce familière. … Vieille musique peut-être, mais qui jouée de cette façon, fait encore vibrer le coeur. …Pour divertir la soirée, les sonates de Weichlein sont entrecoupées par de formidables duos de clavecin dont on appréciera autant la profondeur que leur noble somptuosité.
Translation:
The Montreal ensemble, now based in Paris, is concertizing throughout Europe and  becoming more and more renowned ... Music which is certainly tinged with spirituality, but also with science and intelligibility, it has a familiar grace. Old music ... perhaps, but played in this way, still stirs the heart. ... To vary the soirée, the Weichlein sonatas are interspersed by formidable harpsichord duets which we appreciate as much for their depth as for their noble splendour.

www.musikzen.com 20/09/2015:  Weichlein, un baroque démasqué
…la manière dont l’Ensemble Masques prend ces sonates à bras le corps pour nous faire partager son enthousiasme est tout à fait réjouissante. Gérard Pangon
Translation:
…The way in which Ensemble Masques dives headlong into these sonatas to share their enthusiasm with us is altogether uplifting.

www.wunderkammern.fr 13/0 9/2015: Fantaisies béndictines. Romanus Weichlein et ses contemporains par l'Ensemble Masques
…les musiciens réunis autour du claveciniste Olivier Fortin possèdent une assurance technique supérieure qui, en libérant leur geste, les autorise à se concentrer uniquement sur la caractérisation musicale. Les progrès accomplis depuis l’anthologie dédiée à Schmelzer sont d’ailleurs patents, et on est immédiatement séduit par la sonorité de l’ensemble, …
.. l’interprétation demeure toujours équilibrée et sensible, privilégiant pertinemment la fluidité mélodique plutôt que l’ostentation, sans renoncer pour autant à la dimension théâtrale qui sous-tend les œuvres. Les pièces pour clavier sont également une belle réussite et on est heureux que le choix de trois transcriptions pour deux clavecins permette de retrouver Skip Sempé …. Seul ou brillamment accompagné, Olivier Fortin s’y entend pour dynamiser la musique, la faire scintiller et chanter et, sans surprise, y fait montre de la même intelligence que dans sa direction d’ensemble. Jean-Christophe Pucek
Translation:
... The musicians, gathered around the harpsichordist Olivier Fortin, possess superior technical assurance, freeing their musical gestures, allowing them to focus only on the musical characterization. The progress made since the anthology dedicated to Schmelzer is also obvious, and one is immediately captivated by the sound of the ensemble ...
.. The interpretation remains balanced and sensitive, emphasizing melodic fluidity over ostentation, without renouncing the theatrical dimension that underlies these works. The keyboard pieces are also a great success and we are pleased that the choice of three transcriptions for two harpsichords give us the chance to hear Skip Sempé. Alone or brilliantly accompanied, Olivier Fortin offers stimulating interpretations, sparkling and singing and, not surprisingly, show the same intelligence in their overall musical direction.

www.note-1.de September 2015: Spontaneitat und eleganz - CD R. Weichlein
…Dabei ist seine (Weichlein)1695 veroff entlichte Sonatensammlung Encaenia Musices in der Tradition seiner Zeitgenossen Biber, Schmelzer, Vejvanovsky oder Muffat von auserordentlich hoher handwerklicher Qualitat und musikalischer Finesse. In der ihm eigenen Herangehensweise, die einen glasklaren Ensembleklang mit Spontaneitat und Eleganz vereint, spielen Olivier Fortin und sein Ensemble Masques auf ihrer neuen CD Ensemble-und Solowerke Weichleins und seiner Zeitgenossen.

www.cuttingedge.be 12/02/2015: CD J.H. Schmelzer, ‘Sacro-Profanus - Sonatas’
In al wat ze doen streven ze er naar: het uitdragen van een jeugdig esprit. Het nog maar enkele jaren geleden opgerichte Ensemble Masques heeft van pittige uitvoeringen die een vitaal en geestdriftig elan uitdragen dan ook een handelsmerk gemaakt. … Aan voeling met de historische uitvoeringspraktijk ontbreekt het Ensemble Masques hoe dan ook niet. Hun zwierige, lyrische aanpak van deze muziek verraadt een diepgaande stijlgevoeligheid. Toch is het niet het gracieuze of sierlijke dat Fortin en co uitdrukkelijk opzoeken. Veeleer is het de musici om de energie en het weelderige klankpalet te doen. Opwindend zijn deze uitvoeringen van de bundel overgeleverde sonates zonder enige twijfel, …
Met zoveel individueel talent aan boord is het niet verwonderlijk dat het ensemble koos voor een zeer directe opnameklank, waarbij de indrukwekkende technische zuiverheid van de vertolkers perfect tot bij de luisteraar komt. …Met een lamento voor Ferdinand III bereikt deze opname overigens een opmerkelijk culminatiepunt. Brandend van vuur, en toch getuigend van tedere droefenis: dat is Schmelzer op zijn best. Jan-Jakob Delanoye

De Standaard 16/01/2015: Getemperd geweld
Mocht u op een ochtend wakker worden als een kasteelvrouw of kasteelheer uit vroegere tijden, dan is Masques waarschijnlijk het ensemble waarvan u hoopt dat het uw persoonlijke huismuzikanten zijn, die aan uw bed staan te riedelen. Omdat hun geluid – zo humaan, zo evenwichtig, zo vol van een integer geloof in de kracht van muziek – het geweld van de wereld tempert. Om maar te zeggen: Ensemble Masques is steengoed.
…Bozar brengt dit jaar de cyclus The art of conflict … Endan kom je al snel bij de Battaglias uit: barokke karakterstukjes waarin mooi opgepoetste echo’s van geciviliseerd wapengekletter weerklinken. Met oorlog heeft het niets te maken, met geweld nauwelijks, met conflict misschien een beetje: strijdende stemmen die om de voorrang vechten.
Masques diepte zonder twijfel de leukste exemplaren uit het hele repertoire op. Telemanns Don Quichotte die tegen de windmolens vecht, of de katten en honden die elkaar naar het leven staan in Farina’s Capriccio stravagante: bijzonder vermakelijk allemaal en vol vuur gebracht. Annemarie Peeters

Diapason Juillet-Août 2014: CD Rameau – Pièce de clavecin en concert
“Comment jouer une musique ancienne sur instruments d’époque sans la moderniser et sans sonner comme une exposition muséale? L’incroyable ensemble canadien Masques parvient à ce bel équilibre. C’est un Rameau de chair et de sang, débordant d’énergie, chaleureux, réfléchi et sensual. La prise de son est superbe. Un régal!” Valentina Lisitsa

Gramophone Editor’s Choice March 2014: CD Schmelzer ‘ Sacro-Profanus’
The book contains 13 Sonatas that range in scale from two up to eight instruments; Ensemble Masques present seven sonatas in five or six parts. The ascending cadences that commence Sonata III are an example of the six-part strings textures played exquisitely by fiddlers Sophie Gent and Tuomo Suni, viola players Kathleen Kajioka ans Simon Heyerick, gambist Mélisande Corriveau and violone player Benoît Vanden Bemden. Their performances apply conversional sophistication to contrapuntal intricacy, nowhere more so than in the softly rapturous slow passages during Sonata IX. ….These outstanding performances are by turns beguiling and entertaining. David Vickers

www.expeditionaudio.com 1/02/2014: CD Schmelzer
…The players on this recording are members of the excellent Canadian early music group, Ensemble Masques. …Schmelzer's music is very unique, and Ensemble Masques' program provides quite a varied selection of it. It's all beautifully played and recorded. If you don't yet have a Schmelzer section in your collection, you might want to consider starting one with this fine Zig-Zag production. Paul Ballyk

www.musicaltoronto.org 14/01/2014 : Ensemble Masques’ Schmelzer-fuelled ride through the sacred and profane
The third track on the latest album by Montreal-based period-instrument Ensemble Masques, founded and led by keyboardist Olivier Fortin, is not just an aural delight from beginning to end, the music of Johann Heinrich Schmelzer provides rich rewards for the analytical listener as well. …Ensemble Masques has pulled together a compelling survey of Schmelzer’s writing for small ensembles, … Fortin, working from either the portatif organ or harpsichord, leads beautifully shaped, colourfully engaging interpretations that remind us how the dancefloor was never far away from people’s consciousness, even when sitting inside a church. The quality of the pieces and their interpretations make this a must-have album for anyone who loves or would like an introduction to early baroque music… John Terauds

 

 

top