Home     Artists     Contact
 
 
 

Back to artist

 
Reviews CELINE FRISCH
 

Gramophone  Avril 2016 : CD Bach’s Well-Tempered Clavier
Céline Frisch proves that she is a natural Bach harpsichordist to the end of her finger - yet all seem to grow organically out of what is there in the music....

Musicophilesblog.com 4/02/2016: Bach’s Well-Tempered Clavier – beautifully played by Céline Frisch
…, the February 2016 issue of Classica pointed me towards her Well-Tempered Clavier recording, so I went to Qobuz and gave it a listen. They awarded this album a “Choc“, their way of saying 5 stars, and called this “une interprétation magistrale“, probably best translated with “authoritative recording”. (It also received the highest rating from Diapason, the Diapason d’or).
And I was impressed, this version is so spot-on, so precise, but never technical, never dull. Bach on a harpsichord can easily get boring or annoying, when it is played too much like robot, or lacking any other kind of differentiation, as obviously on a harpsichord you cannot modulate your touch like you can do on a modern piano. None of this here, you will be drawn into the music from the first second, and will want to listen to the entire thing. Full article

Télérama 17/02/2016: Bach célèbre dans “Le Clavier bien tempéré” les richesses infinies de la gamme chromatique. Sur son clavecin, Céline Frisch en donne une interprétation très accomplie.
…Céline Frisch empoigne le chef-d'oeuvre sans excès de révérence, avec des tempos nerveux et un toucher d'une précision exemplaire, ni trop ferme, ni trop délicat. Son Bach est exubérant, joyeux, grave et réfléchi parfois, jamais monotone malgré l'inlassable enchaînement des préludes et fugues. Le clavecin fait ressortir les variations d'humeurs et de climats, danse quand le rythme s'y prête, chante dès que l'écriture se fait lyrique. Et remet le monde en place, au moins pour le temps de l'écoute. - Sophie Bourdais - Full article

Classica- Février 2016 : CD Bach’s Well-Tempered Clavier
L'artiste signe une des versions les plus accomplies d'une oeuvre à la discographie pourtant de haut niveau. Elle propose un dialogue concentré avec l'auditeur et convainc sans peine par une conception claire et un toucher de rêve.

L'Obs 16/01/2016
…Tout est magnifique dans cet enregistrement... Céline Frisch donne une clarté polyphonique étonnante à ces 24 préludes et fugues (...) Une sorte d'autorité dénuée de tyrannie, à la fois délicate et impérieuse...- Jacques Drillon

Diapason- Janvier 2016 : Diapason d’or
…Renouveler – après Fischer, Gould, Feinberg, Landowska, Leonhardt, Koroliov, Van Asperen, Verlet, Hantaï, Weiss...- l'écoute du Clavier bien tempéré ? Sans douter un instant de sa voie ? C'est possible : la preuve par quarante-huit avec Céline Frisch.

Qobuz.com 12/11/2015:  Céline Frisch, seule avec Bach
La grande claveciniste s'attaque au premier livre du Clavier bien tempéré...
…, elle est la première claveciniste nommée par les Victoires de la musique classique, on aura informé l’aimable lecteur de ces lignes que cet enregistrement paru chez Alpha le 30 octobre vaut vraiment la peine de figurer dans leur discothèque ; les tenants du « Bach au piano » seront sans doute étonnés de la richesse sonore de ce clavecin qui n’a rien d’une boite à clous cacochyme : l’idéal pour se lancer dans un éventuel changement d’opinion ! -Clotilde Maréchal

 

top