Home     Artists    Contact
WEINSTADT ARTISTS MANAGEMENT
 
 

Back to artist

 
Review Ensemble MASQUES
 

Olivier Fortin, harpsichord and leader
Sophie Gent, TuomoSuni, baroque violins
Kathleen Kajioka, viola
Melisande Corriveau, cello, viola da gamba & recorder
Benoit Vanden. Bemden, violone

Diapason février 2024 – Bach Transcription Julien Martin (flûtes à bec) et Olivier Fortin (clavecin)
Leur approche sensible, leur éloquence, leur complicité réenchantent les originaux pour flûte traversière, orgue ou violon. …
Sommet de l’album, l’immense Chaconne de la Partita BWV 1004 dans une lecture claveier seul, dense, architecturée – magistrale !     Jean-Christophe Pucek

Avvenire 4/02/2024 : CD L’oratorio di Legrenzi, antico e insieme moderno
… Diretto al clavicembalo da Olivier Fortin, l’Ensemble Masques ne offre una lettura accurata e più che convincente, grazie anche al decisivo contributo offerto da un cast di cantanti solisti sopra cui spiccano le eccellenti doti vocali e interpretative del soprano Hana Blažíková (Speranza) e soprattutto del tenore Raffaele Giordani (Peccatore). Ricco di spunti drammatici, allegorici e metaforici – ai quali contribuiscono anche le personificazioni di Dolore e Penitenza – l’oratorio si struttura in una successione di arie e recitativi, spesso caratterizzati da labili confini formali che li incrociano tra di loro; è però sempre il testo a stabilire il clima emotivo ed espressivo della composizione, che Fortin forgia guidando sia il canto sia l’accompagnamento strumentale verso quell’imprescindibile stile declamatorio che sa nobilitare appieno l’arte musicale di Legrenzi. Andrea Milanesi - Article

El Correoweb 14/01/2024 : Venus y Adonis seducidos por Ensemble Masques La música de John Blow resurge en Sevilla de la mano de uno de los conjuntos franceses más comprometidos con la música vocal e instrumental del Barroco  
 
…Las flautas, que en el incipiente barroco inglés simbolizan al amor erótico y sirven de homenaje a la Diosa del Amor, destacaron ya en la suite de Locke, presidida por una larga y reflexiva obertura y tres breves movimientos en los que los músicos de Fortin exhibieron virtuosismo y compromiso, con dinámicas muy limadas y acentos discretos y elegantes. Con amplios pasajes para el lucimiento instrumental, desde la obertura en estilo francés que preludia el amor y la caza como temas recurrentes de la época, el conjunto destiló sutileza para ambientarnos en esa Arcadia idealizada en la que Cupido lanza sus flechas y los amantes retozan despreocupadamente. …. Y tras ellas, nueva exhibición de gracia y responsabilidad por parte del conjunto instrumental en uno de los pasajes hilados más generosos de la pieza para el ensemble, con los violines marcando dominio y el continuo aportando volumen, …. Juan José Roldán -  Article 

Diario de Sevilla 13/01/2024 : Eros y Tánatos en la corte del rey Carlos
 
…No recuerdo que Venus y Adonis de Blow se haya programado antes en Sevilla, así que también esto hay que ponerlo en el haber del Espacio Turina, que haya podido acercar al público local esta delicia musical en una interpretación extraordinaria de un conjunto francés que lleva el espíritu de la música inglesa del XVII en su mismo nombre: el Ensemble Masques. …El conjunto sonó equilibrado siempre . Lucieron los violines y las flautas, lo mismo en las partes más ornamentadas como en las que se limitaban a soportar a las voces con líneas largas, igual en las danzas que en los preludios. … Olivier Fortin dirigió con fraseo ágil, pero sinuoso, sin acentos cortantes (supo enfatizarlos cuando convenía: por ejemplo en la música vinculada a los cazadores, que recuerda tanto a la del Actéon de Charpentier). Usó además el continuo como una guía firme, y en este terreno creo que merece ser destacada la violonchelista Mélisande Corriveau, soberbia en los momentos en los que soportó sola el ostinato de la lección de Cupido a los Pequeños Cupidos o inmediatamente después, en la llamada a las Gracias. Pablo J. Vayón - Article 

Crescendo-Magazine 2/09/2023 : Défense sérieuse mais sage pour La Mort du Cœur pénitent de Legrenzi
…. On salue donc cette nouvelle et très sérieuse interprétation, captée l’an dernier en l’église de Corravillers. Entre la radieuse et torturante Espérance incarnée par Hana Blažíková, et l’émouvante Pénitence incarnée par Cristina Fanelli, on pourra convenir que les voix féminines sont ici bien distribuées. Raffaele Giordani se distingue par sa projection étudiée, capable de maintenir sans ciller les quatre mesures de la dernière syllabe du « Crude vi chiamero, se non piangete » jusqu’au point d’orgue. Son timbre plus clair que chaleureux et sa ferme résilience intériorisent le complexe tourment du Pécheur plutôt qu’ils ne l’exacerbent. La solide équipe instrumentale autour d’Olivier Fortin ne trahit en rien la subtilité et l’austérité de l’ouvrage. Christophe Steyne - Article

OpusKlassiek November 2023 : CD Bach Transcriptions
…Samengevat leidt het tot de slotsom dat aan de 'transcriptions' die op dit album vertegenwoordigd zijn, niets valt af te dingen: ...., het is toch de uitvoering als geheel die de schoonheid die deze muziek zowel van nature als getranscribeerd bezit wel of niet aan de luisteraar openbaart;…. Kort en goed: weest ervan overtuigd zijn dat deze uitgave u kennis laat maken met twee formidabele musici die vanuit het perspectief van de historiserende uitvoeringspraktijk deze schitterende muziek net zo fonkelend - mede dankzij de prachtige opname - voor het voetlicht brengen. Aart van der Wal - Recensie

TDG 25/11/2023 : CD «Bach Transcriptions»
…Le transfert sonne de manière si naturelle que l’on pourrait croire à des œuvres originales. Voilà surtout l’occasion d’apprécier la complicité du duo, la vivacité et la délicatesse des phrasés, la fraîcheur de timbre des flûtes à bec. Barras/Chenal - Article

Baroquiades 16/11/2023:  A la Française - Ensemble Masques - Le rayonnement de Lully et de la musique française dans l’Europe baroque
...
A travers le programme de ce concert, l’Ensemble Masques met en évidence l’importance des influences musicales croisées entre Italie, France et Allemagne au cours des XVIIème et XVIIIème siècles. ….
Giovanni Maria Trabacci Canzona francesa cromatica, pièce instrumentale pour quatre voix, dans laquelle les quatre instrumentistes de Masques (les deux violons, l’alto et le violiste) manifestent un parfait ajustement au cours des échanges les plus complexes.
Salomone Rossi Sonata quarta sopra l’aria di Ruggiero - …Les deux violonistes Sophie Gent et Tuomo Suni en donnent une lecture particulièrement expressive, qui entretient avec bonheur la ligne mélodique, tandis que le clavecin et le violoncelle tissent une basse continue dense et moelleuse. Un moment haut en couleurs, qui ouvre le programme du concert avec un incontestable brio.
Jean-Baptiste Lully - …Dans la série d’entrées, on mesure le caractère essentiel pour la danse d’un rythme clairement dessiné, avec des éléments réguliers. De ce point de vue l’interprétation de l’Ensemble Masques est pleinement convaincante ; à suivre ses contrastes soigneusement marqués on imagine sans peine les figures de danse ou de pantomimes (comme dans ce Deuxième air pour les postures de Scaramouche) qu’elles accompagnent.
Georg Muffat  - …A travers l’ouverture et les différentes danses, elle mêle habilement des rythmes assez marqués avec un sentiment global de légèreté ; notons dans ce morceau l’expressivité de la basse continue de l’Ensemble Masques (en particulier du violoncelle de Mélisande Corriveau et de la viole de gambe de Robert Smith).
Jean-Philippe Rameau  - …Malgré un effectif très éloigné de celui de l’opulent orchestre ramiste, l’Ensemble Masques nous restitue avec panache la brillante ouverture, dont la partie fuguée est d’une légèreté aérienne. Dans les airs qui suivent, les hautbois de Jasu Moisio et Lidewel de Sterck allient les rythmes structurés à l’habileté d’exécution pour recréer cette atmosphère de raffinement délicat, caractéristique du courant rocaille. A la fin du célébrissime Air pour les Sauvages, le public manifeste son enthousiasme par de chaleureux applaudissements.
….Rappelé par de bruyants applaudissements, l’Ensemble donne en bis une reprise d’une des suites de Telemann, qui permet d’apprécier à nouveau la flamboyance virtuose des hautbois de la formation. Bruno Maury - Article

Operaclick.com 17/09/2023 : CD Legrenzi - La morte del cor penitente - Cd Alpha Classics
…Olivier Fortin, a capo dell’Ensemble Masques, sceglie una linea interpretativa delicata e sommessa. Si avvale di un terzetto di cantanti eccellenti nel canto sulla parola di cui due italiani, Raffaele Giordani e Cristina Fanelli, cui si aggiunge Hana Blaźíková, ceca dalla pronuncia miracolosa.
Gli intermezzi strumentali e le introduzioni alle arie sono tutti eccellenti e offrono la parte più convincente di questa composizione, ben valorizzati dagli ottimi componenti dell’Ensemble Masques che, sotto la direzione di Olivier Fortin, tengono alta l’attenzione. Ottimi anche gli strumenti concertanti negli accompagnamenti alle arie. 
Translation - Olivier Fortin, at the head of the Ensemble Masques, chooses a delicate and subdued line of interpretation. 
The instrumental interludes and introductions to the arias are all excellent and offer the most convincing part of this composition, well enhanced by the excellent members of the Ensemble Masques who, under the direction of Olivier Fortin, keep the attention high.  The concertante instruments in the accompaniments to the arias are also excellent. Daniela Goldoni – Review in full

Artallina 14/09/2023 : Sacro-Profano – CD Giovanni Legrenzi - La morte del cor penitente
…Ce cœur mis à nu bat aux tempos de sa pénitence, Olivier Fortin et ses amis instrumentistes entourant le Pêcheur avec d’infinies subtilités où les cordes pincées mettent leurs gouttes d’or pur. Chanteurs magnifiques, à commencer par le Peccatore, de Raffaele Giordani, dont le ténor de fort caractère à un petit côté Orfeo, mais comment ne pas entendre que le chant stylé et historiquement informé de Cristina Fanelli et d’Hana Blažíková, celui aussi du trio des voix masculines du Coro di pene trouvent cet équilibre fragile entre piétisme et expressionisme qui faisait défaut à la lecture uniment opératique d’Andrea Marcon ? Ici, l’itinéraire spirituel de l’âme rayonne dans ce théâtre de l’intime, cœur d’une partition secrète, plus fascinante à mesure des écoutes. Jean-Charles Hoffelé - Article

ForumOpera 5/09/2023: CD Legrenzi - “ Le flambeau du plaisir est un flambeau de l’Enfer »
….Celui-ci en renouvelle l’approche, servi par des voix de qualité, spécialisées dans ce répertoire. Olivier Fortin, qui dirige de son clavecin, n’est plus un inconnu. Son Ensemble Masques a gagné ses galons dans le monde baroque. Tous deux impriment une vision dramatique intense à cette œuvre qui appelle justement les contrastes comme les émotions vives. Les trois hommes formant le « Coro de Pene », durant la seconde partie s’entendent à merveille (William Shelton, Manuel Nunez-Camelino et Romain Bockler). Quant aux solistes, si Cristina Fanelli (Penitenzia) est une découverte bienvenue, Raffaele Giordani, qui endosse le rôle le plus exigeant, le plus lourd, et Hana Blazikova (Speranza) ne démentent pas leur réputation. Le ténor, qui jamais ne démérite, nous vaut un air d’ouverture de la seconde partie proprement passionnant, voix corsée, souple et expressive. La lumineuse et touchante soprano sert avec un égal bonheur cet ouvrage intéressant. Yvan Beuvard - Article

Scherzo.es 5/09/2023 : Bellísima interpretación del oratorio de Legrenzi

LEGRENZI: La morte del cor penitente. Hana Blažíková, Cristina Fanelli, Raffaele Giordani. Ensemble Masques. Director: Olivier Fortin. ALPHA (1 CD)
El conjunto instrumental se compone de cinco instrumentos de cuerda y el bajo continuo, aquí con tiorba, clave y arpa o lirone. Lo único puramente instrumental son las sinfonías, algunas partes concertantes y los ritornelos. El Ensemble Masques crea una relación muy íntima entre música y texto, con una interpretación expresiva y sutil que resalta la intensidad emocional de la música y acentúa los abundantes cromatismos, los motivos descendentes y retóricos de la obra. Los cantantes están todos espléndidos, con un Raffaele Giordani que dota de gran teatralidad a su personaje. 
Translation -
The Ensemble Masques creates a very intimate relationship between music and text, with an expressive and subtle interpretation that brings out the emotional intensity of the music and accentuates the abundant chromaticisms, descending and rhetorical motifs of the work.  The singers are all splendid, with Raffaele Giordani giving great theatricality to his character. Manuel de Lara Ruiz - Review

Opera Magazine Septembre 2023 : CD Legrenzi

Avec cette gravure de studio, réalisée en août 2022, le Canadien Olivier Fortin et son Ensemble Masques remettent en lumière ce bref oratorio….
Dirigés avec rigueur par Olivier Fortin, les huit instrumentistes enserrent le texte dans une trame dramatique d’une sombre clarté.
Le trio chargé du Coro di Pene n’encourt aucun reproche. Cristina Fanelli prête sa voix d’une pureté quasi immatérielle à Penitenza. L’autre soprano, Hana Blaznikova, est une touchante Speranza.
L’essentiel repose sur les cordes vocales du ténor Rafaelle Giordani en Peccatore, qui s’en tire avec honneurs. Timbre corsé, élocution mordante, attention au texte et aux variations des humeurs : la tâche est bien remplie. Michel Parouty

ForumOpera.com 8/07/2023 : Un divertissement improvisé

…L’ensemble Masques dirigé avec grâce par Olivier Fortin s’atermoie un peu trop dans l’œuvre de Locke ajoutée en ouverture, puis séduit par son sens du rythme, la couleur de ses pupitres et l’attention portée aux chanteurs. Le chœur est riche de voix assez distinctes et caractérisées qui apportent une sincérité rafraichissante. Au beau mortel, Andrew Santini confère un timbre onctueux, une émission noble et un physique agréable. La déesse de l’amour est incarnée avec un bonheur constant par Sophie Junker : depuis la chaleur juvénile des emportements du premier acte jusqu’à la formidable déploration finale et cette première syllabe du nom de son amant, répétée avec une intensité douloureuse, au point de faire craindre qu’elle ne glisse vers le cri. Rares sont les chanteuses qui peuvent passer de l’élégiaque au tragique avec le même degré d’éloquence. Guillaume Saintagne - Article

OpusKlassiek Juni 2023 : CD Legrenzi: La morte del cor penitente
…Het Ensemble Masques koos voor twee violen, altviool, cello, contrabas, harp, lirone, theorbe en klavecimbel. Het is een goed gekozen samenstelling die voor de nodige afwisseling zorgt. Bovendien moet worden bedacht dat in die tijd de bezetting zich ook om puur praktische redenen sterk kon wisselen, mede afhankelijk van wat op een bepaald moment beschikbaar was. Dit is verbeeldingsvolle muziek die een net zo verbeeldingsvolle vertolking kreeg toebedeeld. Aart van der Wal -

Recensie

Klassieke Zaken 1 Juni 2023 :  CD Legrenzi - La Morte del Cor Penitente
In zijn tijd was Giovanni Legrenzi (1626-1690) een beroemdheid, onder meer als kapelmeester van de San Marco in Venetië. Tegenwoordig leeft hij nog voort met een handjevol composities, zoals het oratorium La morte del cor penitente (De dood van het boetvaardige hart) uit 1673. …. En laat het maar aan het Ensemble Masques van de klavecinist Olivier Fortin over om dit muzikale tranendal met smaak en stijl voor het voetlicht te brengen. Zes zangers en negen instrumentalisten trakteren de luisteraars op een flinke portie barokke schuld en boete om de oren te wassen. De tenor Raffaele Giordani is een aandoenlijke zondaar, die expressief wordt toegezongen door de sopranen Cristina Fanelli (Penitenza) en Hana Blazíková (Speranza). Eddie Vetter - Recensie

Concertonet 11/02/2023: Dans l’intimité de la Salle Henry Le Bœuf - …Dirigeant du clavecin dans la première partie, de l’orgue dans la seconde, Olivier Fortin conduit un ensemble petit par la taille, mais grand par les compétences. Le jeu d’ensemble signale, en effet, une formation de qualité : les cordes séduisent par leurs sonorités et impressionnent par leur maîtrise, tandis que chaque intervention du hautboïste, Jasu Moisio, suscite l’admiration par sa précision, sa finesse et son expressivité. L’accompagnement du chanteur parait toujours juste et nuancé, tandis que les extraits non vocaux attisent le désir d’entendre cet ensemble dans un concert entièrement consacré aux œuvres instrumentales de Bach.  Sébastien Foucart - Article

Luister  1/12/2023 : Recensie J.S. Bach – Concertos for Two Harpsichords - Waardering: 9
BWV 1062 is een transcriptie van het Concert voor twee violen (BWV 1043). Klavecinisten Olivier Fortin en Emmanuel Frankenberg spelen op kopieën van achttiende-eeuwse klavecimbels. Het begeleidende Ensemble Masques is maar klein: twee violen, altviool, cello en bas. Meer blijkt echt niet nodig, strijkinstrumenten en klavecimbels zijn prima met elkaar in balans. 
Bach Preludium en Fuga in Es groot  BWV 552 - …Onder de handen van Fortin en Frankenberg horen we een frisse, glasheldere interpretatie.  Frank Hougee - Artikel

Gramophone September 2022 : CD Four orchestral suites
Olivier Fortin and Ensemble Masque are inspired by the musicological moves made by Gonzalo X Ruiz on his recording with Monica Huggett and her Ensemble Sonnerie on which solo flute flut is replaced by oboe. … It’s a musicologically sound decision, and with fine results, too. Oboist Jasu Moisio, whose tone I have previously praised as ‘honeyed and enticingly thin’, is on excellent form….Yet for me, Fortin’s central section is a winner. There’s such life and vitality to the interaction of the musical lines, and the balance is not only expertly judged but also interesting. ... Mark Seow –Review

Bachtrack 29/08/2022 : À Vézelay, des Rencontres musicales à la croisée des voix
Dix minutes avant l’heure du concert, la nef de l’église de Saint-Père au pied de la colline de Vézelay est déjà bien remplie et les spectateurs consultent avidement leurs programmes… ou plutôt leurs partitions. Dans quelques instants, Olivier Fortin, claveciniste et chef de l’Ensemble Masques, prendra la parole au micro pour expliquer en quelques mots le déroulement de la cantate de Bach Liebster Jesu, mein Verlangen et apprendra méthodiquement le choral final à un public passionné – tout en glissant habilement quelques histoires drôles sur l’art de l’échauffement des cordes vocales. L’idée de proposer en guise de bref concert gratuit une cantate participative n’est pas neuve mais c’est une première aux Rencontres musicales de Vézelay et ce sera un véritable triomphe. Il faut dire que, pour ne rien gâter, ce ne sont pas des interprètes de seconde zone qui officient ce matin mais bien des pointures du répertoire, le hautbois chantant de Jasu Moisio et le violon joueur d’Alice Julien-Laferrière donnant idéalement la réplique aux voix d’Élodie Fonnard et Romain Bockler.… Tristan Labouret - Article

Musebaroque.fr 23/08/2022 : Substantifique moelle - Bach, Suites pour orchestre
…on découvrira en glissant cette galette dans son lecteur de disque : un monde coloré, vif, précis ….Sous la houlette d’Olivier Fortin, débarrassées de leur vernis superficiel si aimable, l’on redécouvre avec admiration des œuvres complexes, presque austères, une écriture contrapuntique serrée et une influence française que les articulations mesurées du claveciniste mettent fortement en avant. Il en ressort un langage plus grave et noble qu’à l’ordinaire, une beauté mélodique un peu mélancolique, doublée de tempi paradoxalement plutôt enlevés mais très fluides car liés aux danses stylisées sous-jacentes.
Seconde Suite - …on retrouve le Bach des grands jours, celui des Brandebourgeois et des concertos italiens,  à l’inventivité mélodique chantournée mais gouailleuse, avec cet emballement croisé et entrecroisé caractéristique d’où surnage le chant de l’éloquent hautbois de Jasu Moisio. Là-encore la basse continue est structurante et nerveuse, le clavecin d’Olivier Fortin très généreux.  …
Dernière suite. Immédiatement, on est frappé par les sonorités grainés du petit chœur des bois (trois hautbois et un basson), qui imprime un dialogue texturé avec les cordes et permet de multiples combinaison de textures. L’Ouverture dénote une ampleur orchestrale à la séduction hypnotique ; la Bourrée retrouve une légèreté séductrice presque versaillaise, de même que les Menuets. Viet-Linh Nguyen - Article

La Cite de la voix.net 30/08/2022 : Un Bach partagé
… la “cantate participative”. Chanteur aguerri ou de salle de bain, tout le monde est le bienvenu pour exécuter le choral  final de la Cantate “Liebster Jesu, mein Verlangen” de J. S. Bach. Olivier Fortin, directeur artistique de l’Ensemble Masques, est à la manœuvre : “Nous avons dû trouver la partition idéale pour cet événement, explique t-il ; la Cantate BWV 32 offre un équilibre parfait entre la difficulté pour les chanteurs volontaires et la mise en avant des musiciens.”
L’Église bien remplie bruisse d’impatience… Au travail ! Olivier Fortin commence par un échauffement et fait travailler les voix par tessiture. Tout le monde est ainsi préparé pour le final de la cantate que Masques interprète alors avec Élodie Fonnard, soprano et Romain Bockler, basse.  Au moment requis, les volontaires les rejoignent avec enthousiasme.
…Beaucoup de personnes sont venues remercier les musiciens pour ce beau moment de partage. “Vous transpirez l’envie de jouer ensemble” leur dit Pierre, un ancien choriste. Article

Classical-music.com 11/08/2022 : J.S Bach - Ouvertures-Suites, BWV 1066-1069
…Ensemble Masques, directed by Olivier Fortin from the harpsichord, comprises ten players. Their slender forces and predominantly fast tempos may not appeal to listeners favouring the ‘grand manner’ in these works, but these performances are both vibrant instrumentally and wonderfully responsive, as is clearly evident at the start of the first Overture with understated dotted rhythms underpinning some beautifully-shaped phrasing in the upper voices. The instrumental contribution is delightful throughout with plenty of ear-catching detail, notably Julien Debordes’s superb bassoon playing. Jasu Moisio, the oboe soloist – rather than the customary flute – in the second Overture, is also magnificent; his subtly unequal phrasing in the famous ‘Badinerie’ is a rare delight. Jan Smaczny – Review in full

Toccatamagazin.de July/August 2022 : Rekonstruierte Frühfassungen von J.S. Bachs Ouvertüren
Nach Lars Ulrik Mortensen und seinem Concerto Copenhagen, der im vergangenen Jahr beim Label CPO mit einer solistisch besetzten "Originalversion" von Bachs Orchestersuiten faszinierte, geht Olivier Fortin mit seinem Ensemble Masques in seiner vorliegenden neuen Einspielung bei Alpha noch einen Schritt weiter. ….Bei recht flotten Tempi brillieren das Ensemble Masques und Olivier Fortin am Cembalo mit ausgesprochen federndem Spiel und ausgefeilter Artikulation. Es gelingt ihnen tatsächlich, die viel gehörten Stücke aus einem anderen Blickwinkel zu beleuchten, so dass wir viele neue Details entdecken dürfen. Wolfgang Reihing - Resenzion

Musicweb-international July CD J.S. Bach - Ouvertures-Suites, BWV 1066-69 -
…Immediate audio-visual insight into the historical context of this CD and style of Ensemble Masques comes in this youtube link of excerpts from 2018. You’ll see it’s easier to play fast, with great but not exhausting energy, with a small, tight group, while the clip of Suite 3 Air shows EM can be as reflective, rich and clear in accompaniment as you could wish. The gain in a small ensemble performance is realizing the ethereal first violin melody is affirmatively supported by the responses of the second violin and viola, very clear in this CD account (tr. 16) of radiant sensitivity and richness without ever becoming mawkish. Michael Greenhalgh - Review in full

Musikzen 27/06/2022 : Bach en version de chambre - Des Suites subtilement acidulées par l'Ensemble Masques - CD Bach – Ouvertures-Suites
Olivier Fortin et l’Ensemble Masques vont encore plus loin : après leur belle prestation au Festival d’Ambronay en 2021 (voir ici), leur enregistrement de ces Suites est splendide. Avec une formation minimaliste, ils créent un équilibre original entre cordes (deux violons, un alto, un violoncelle) et vents (deux hautbois, un basson). Aucun risque alors de sombrer dans la rengaine, l’acidité bien venue l’emporte sur la guimauve, et la basse continue sans trompette ni timbale (juste contrebasse, clavecin et basson) scande le rythme de belle manière. Quant à la transcription de la Suite n°2 en si mineur en Suite en la mineur où le hautbois remplace la flûte, elle constitue un must mémorable. Gérard Pangon - Article

Radiofrance 22/06/2022 : CD Bach: Ouvertures-Suites - Ensemble Masques, Olivier Fortin
Le Disque classique du jour
L'ensemble Masques du claveciniste québécois Olivier Fortin s'empare des célèbres Ouvertures et Suites de Bach. Ensemble, ils nous livrent une lecture intime de ces chefs-d'oeuvre. C'est notre disque du jour ! …La lecture de ces œuvres par l’Ensemble Masques révèle toute leur essence conversationnelle, avec la finesse et l’intelligence pour lesquelles l’Ensemble Masques est reconnu.  Emilie Munera, Rodolphe Bruneau-Boulmier - Article

Lyrique info 23/05/2022 : L’ensemble Masques donne un beau concert de musique baroque au Théâtre Auditorium de Poitiers
….Si Jean Sébastien Bach est un grand classique de la période baroque, sa musique pour orchestre et/ou pour clavier n’en est pas moins très difficile à préparer et à interpréter. L’ensemble Masques qui donne ce concert d’une très belle tenue connaît déjà l’auditorium puisqu’il y a enregistré son dernier CD et dont la sortie officielle est annoncée pour le 10 juin prochain. Donc, l’ensemble Masques, fondé et dirigé par Olivier Fortin, entame la soirée avec la suite orchestrale en ré majeur BWV 1068 ; et l’interprétation des sept musiciens du chef d’œuvre du kantor de Leipzig est pleine d’allant, vive. Les danses s’enchaînent avec grâce et l’on aurait presque envie de monter sur le plateau pour danser avec les musiciens de Masques. Les deux concertos, BWV 1061 et BWV 1062 pour deux clavecins permettent au public d’apprécier le talent d’Olivier Fortin, qui dirige depuis le clavecin, et d’Emmanuel Frankenberg qui donnent l’un et l’autre le meilleur d’eux même dans ces œuvres solistes d’une grande difficulté.
...Jean Henri D’Anglebert (1629-1691) est l’aîné des trois compositeurs … il excellait aussi à faire des arrangements d’œuvres de ses collègues pour le clavier. Qu’il s’agisse de l’ouverture de Cadmusou de la suite de Phaéton (courante, sarabande, jeunes zéphyrs, sarabande, chaconne), deux opéras de Jean Baptiste Lully (1632-1687), la transcription pour deux clavecins fonctionne parfaitement ; et Olivier Fortin Emmanuel Frankenberg font résonner leurs instruments avec une belle autorité. C’est une très belle soirée que nous a proposé l’ensemble Masque qui aurait mérité de jouer devant une salle mieux remplie en ce chaud lundi soir de mai.  Article

De Volkskrant 23/05/2022 : Bachvereniging viert jubileum met Ensemble Masques (★★★★☆)
…Met de gezichten van de musici naar het publiek gericht, kon je vanaf het balkon van de Hertz-zaal de klavecinisten Olivier Fortin en Emmanuel Frankenberg net niet op de vingers kijken. Verder waren de omstandigheden ideaal voor het Concert voor twee klavecimbels in C (BWV 1061). De solisten vonden de balans tussen een stevige puls en lucht in het spel.
Dit zijn musici met kennis van zaken, merkte je vervolgens in de Derde orkestsuite. Leider Fortin en zijn strijkers moeten alle retorische figuren en versieringen uit Bachs tijd tot in de kleinste details hebben bestudeerd en geïnternaliseerd. In Air slaagde de loepzuiver spelende violiste Noyuri Hazama erin om alle herinnering aan eerdere uitvoeringen van de Classic FM-hit weg te spelen. Het Dubbelvioolconcert in de versie voor twee klavecimbels was om een andere reden interessant: dat je, ook bij enkelvoudige bezetting, de tutti-strijkerspartijen nu eens beter hoorde.  Merlijn Kerkhof - Artikel

Classique News 13/04/2022 : JS BACH, D’ANGLEBERT par l’ensemble MASQUES
… Olivier Fortin, qui a enregistré les suites de Bach pour orchestre au TAP l’an dernier, partage les claviers avec le jeune claveciniste Emmanuel Frankenberg. L’Ensemble Masques, fidèle à son approche comme collectif baroque sur instruments d’époque, accompagne et stimule cette exploration joueuse. Le programme s’autorise un détour par la cour française, autour des transcriptions de d’Anglebert, célèbre claveciniste de Louis XIV.
La précision technique, l’engagement, les phrasés, l’articulation des archets singularisent Masques parmi les ensembles les plus passionnants de l’heure. D’autant plus dans un répertoire ambitieux et original comme celui présenté au TAP de Poitiers.  Alban Deags - Article

Toute La Culture 15/09/2021 : 42e Festival d’Ambronay « Nouvelles Suites », premier week-end #1
…Ensemble Masques et son chef et claveciniste Olivier Fortin viennent eux aussi pour la première fois à Ambronay. Ils marquant d’emblée leur présence en ce lieu, grâce à un programme lui aussi original : Suites d’orchestre de Bach en version de musique de chambre, à un instrument par partie. Dans leur interprétation, la première Suite BWV 1066 prend une couleur délibérément française, à commencer par l’Ouverture aux notes élégamment pointées. Certaines pièces du n° 3 (sans trompettes ni timbales) et du n° 2 dans la tonalité de la mineur au lieu de si mineur (où le hautbois remplace le traverso), offrent de belles occasions aux solistes de briller. Ainsi, la violoniste Sophie Gent et le hauboïste Rodrigo Lopez Paz — qui a en plus remplacé un autre musicien seulement quelques jours avant ce concert — nous ont fait cadeau d’une prestation éblouissante. Victoria Okada -  Article

Musikzen 14/09/2021 : Festival d'Ambronay 3 - Masques et le Cantor d'à côté
Bach / Suites d'orchestre
… L’expressivité habituelle de l’ensemble Masques y donne sa pleine mesure, le violon solo est magnifique, le basson joue brillamment sa partition, le hautbois solo est remarquable, et, même si parfois les vents étouffent un peu les cordes, cette approche, à la basse continue singulière, est tout à fait convaincante. Une cantate du Cantor donnée en bis et dans le même esprit le confirme amplement. Gérard Pangon - Article

Les Affiches, vendredi 11 Juin 2021 : à Grenoble “Folle nuit de Musée en Musique » 
…  tous dirigés du clavecin par Olivier Fortin.  A ce dernier reviennent deux remarquables pièces en solo.  D’abord, la bouleversante Lamentation, prélude à la Suite de Froberger, qui nous entraîne dans les arcanes douloureux d’un tombeau dans le style de D’Angelebert, aux irisations aussi sombres qu’une toile de Soulages.   … transcripation par Gustav Leonhardt de la Suite n° 6 pour violoncelle, qui … nous séduit par la richessse d’une ornementation digne de Couperin.
Quant à la flûte à bec de Julien Martin, elle convainc aussitôt de la validité des transcriptions proposées, par un phrasé robuste et séduisant qui vient rafraîchir, à la façon de Telemann, les galanteries des sonates pour traverso.
… c’est certainement à Sophie Gent, …, qu’on doit les moments les plus intenses de la journée, dès le matin, dans les « phantastiques » sonates de Buxtehude qu’elle aborde en partage délicat et enjoué avec le violiste, puis dans l’extraordinatire Sonata Quarta  de Schmelzer, où elle délivre dix minutes d’une invention délirante et fantasque sur les quatre notes d’une basse très obstinée.  Enfin, avec la très célèbre Chaconne pour violon seul, Sophie Gent semble quitter le monde matériel pour une extatique exploration du spirituel le plus incandescent.  Gilles Mathivet                          

Concertonet 23/08/2020 : CD J.S.Bach : Concertos pour deux clavecins
Emmanuel Frankenberg (clavecin), Ensemble Masques, Olivier Fortin (clavecin et direction)
…Les trois concertos pour deux clavecins de Bach qu’ils nous offrent ici bénéficient d’une alchimie totale, les deux solistes étant accompagnés par un «orchestre» (l’Ensemble Masques, fondé par Olivier Fortin) des plus réduits puisque ne comptant que cinq musiciens, option qui s’avère de plus en plus fréquente. Le soutien des cordes (notamment la basse, bien présente dans un jeu très volontaire à l’image de sa pourtant discrète apparition dans le premier mouvement du Concerto BWV 1061) permet à Fortin et Frankenberg de dialoguer avec une totale liberté, le toucher de chaque soliste jouant sur l’égalité et le partenariat et non sur l’éventuelle supériorité de l’un par rapport à l’autre.
… une excellente gravure de ces pages célèbres qui, pour ne prendre que quelques exemples récents, s’avère bien plus passionnante et surpasse donc sans difficulté les bien décevantes versions gravées par Pierre Hantaï et Aapo Häkkinen ou .... Quant au Prélude et fugue BWV 552 (une transcription pour deux clavecins …), ils donnent à entendre une nouvelle preuve de la parfaite entente entre les deux solistes (seuls requis ici) qui s’affirment comme des musiciens hors de pair. Sébastien Gauthier - Article

Musikzen 11/08/2020 : Musikzen fête ses dix ans avec de beaux souvenirs
Les 10 pépites de Gérard Pangon - bonheur assuré
Buxtehude – Abendmusiken par Vox Luminis et l'Ensemble Masques -….cet enregistrement qui mêle cantates et sonates donne un merveilleux aperçu de ces Abendmusiken. Les sonates en trio ont la particularité de mettre face à face violon et viole de gambe (et non second violon), ce qui donne du relief et des sonorités originales bien soutenues par le clavecin, et soulignées par la belle interprétation de l’Ensemble Masques. ….  Gérard Pangon - Article

Classical-Music 3/07/2020 : CD Buxtehude: Abendmusiken
Vox Luminis & Lionel Meunier / Ensemble Masques & Olivier Fortin / (Alpha Classics)
Our rating - 5.0 out of 5 star rating 5.0
Meunier’s crack consort teams up with the equally estimable Ensemble Masques to explore some of the music that might have been performed during those December divertissements. And they mix cantatas and trio sonatas with a judicious flair that, for instance, contrasts the gentle balm of Jesu, meine Freude, with an exquisitely characterised account of the perky B flat Trio Sonata from Op. 1, or balances Cantata BuxWV 41 (whose consoling final section is perfectly shaped so that its elements coalesce delectably), with a dark-hued sonata for gamba and violone.
The waters that shimmer and lap around the opening Sonata of Gott hilf mir, and the gentle palpitations that launch the ensuing aria are so naturally, easefully achieved, that rival versions –  such as those by Ton Koopman and Roland Wilson – sound almost prosaic by comparison. Nothing is over-stated or under-nurtured; and Meunier always finds a deeply human dimension to Buxtehude’s piety that taps into the bürgerlich bonhomie of the sonatas. Rich, lively and truthful, the recorded sound consummates a seductively considered disc that pretty much never puts a foot wrong. Hanseatic heaven! Paul Riley – Review in full

BBC Music Magazine 19/03/2020: CD Bach - Concerti for Two Harpsichords
PERFORMANCE ★★★★ / RECORDING ★★★★
Olivier Fortin, Emmanuel Frankenburg and Ensemble Masques give warm-blooded performances of the music. Their approach is stylish in matters of ornament and articulation, and the pervasive fugal content is argued clearly and authoritatively. Each concerto possesses a notably lyrical middle movement and the poetry of each of these is alluringly realised by all concerned. It is, though, the concluding movements which fare best of all. The musicians inject an infectious rhythmic energy into them, while preserving a pellucid linear clarity which highlights those strands of the score too often treated as mere filling. ©  Nicholas Anderson – Review in full

Note 1Music  Februar 2020 : VIRTUOSE BRILLANZ – CD Bach
… Dank der technischen Brillanz von Olivier Fortin und Emmanuel Frankenberg sowie dem exzellenten Ensemble Masques entsteht eine Interpretation, wie sie damals in Leipzig sicherlich nicht besser zu erleben war. Resenzion

Musicweb-international.com 23/02/2020: CD Bach - Concerti for Two Harpsichords
…these are all excellent performances with plenty of zip and zing without over-hasty tempi, and a nice collection of moods in the slow movements.
Prelude and Fugue BWV 552 - ...This two-harpsichord version is impressive, giving the players an opportunity to flex the bass strings of their instruments,… © Dominy Clements – Review in full

Le Devoir 7/02/2020 : CD Bach Concertos for two harpsichord - Expatrié en Europe, où il mène une carrière florissante, le brillant claveciniste québécois Olivier Fortin y a exporté son ensemble Masques désormais à dominante belge, …. Après deux CD consacrés à Telemann et à Weichlein, voici Fortin en terrain très balisé. Mais le musicien québécois a une parole musicale forte, qu’il exprime, entre autres, à travers le son et sa passion pour les instruments. Si ce disque subjugue, c’est en premier lieu par une fête des sens qui naît d’un foisonnement de sonorités, … L’alchimie de ces deux instruments est exceptionnelle, comme l’est le flux musical dans lequel s’inscrivent les interprétations et dont le 2e mouvement du Concerto BWV 1060 est un exemple magique. © Christophe Huss - Article

Musikzen 4/02/2020 : Masques en pince pour Bach - Version swinguante des concertos pour deux clavecins - Bach - Concertos for two Harpsichords - …, l’interprétation taquine nos oreilles, invite à danser, à suivre les méandres swinguants de deux clavecins qui se cherchent et se titillent dans les passages rapides pour mieux se retrouver dans les mouvements lents et développer des harmonies en forme d’arabesques. Ces Concertos parfois rebattus jusqu’à la rengaine, dont on connaît des versions alternatives (violon et hautbois pour le BWV 1060 ; deux violons pour le BWV 1062), prennent, dans cette version très chambriste, un coup de jeune et de relief. Quant à l’arrangement pour deux clavecins du Prélude et fugue pour orgue BWV 552 qui complète ce programme, il confirme le désir des clavecinistes de repeindre en couleurs la musique du Cantor. © Gérard Pangon – Article

FonoForum February 2020 : CD Routes du café
Die Instrumentalsätze von Marin Marais und Matthew Locke werden von den Ensemblemitgliedern sehr intensiv und formschön vorgestellt, wobei die Flötistin Anna Besson ein gesondertes Lob verdient. © Reinmar Emans

Crescendo-magazine.be 29/01/2020 : Deux clavecins enjoués pour Bach
Jouissif, ce CD Bach !
Olivier Fortin et Emmanuel Frankenberg témoignent ici d’une grande complicité qui se manifeste dans ces versions d’une grande lisibilité, à la virtuosité éloquente ; ils expriment une véritable joie de jouer ensemble et la transmettent à l’auditeur. On sait que le Québécois Olivier Fortin n’en est pas à son premier CD Bach et qu’il s’est aussi consacré à Vivaldi, Purcell, Leclair, Rameau ou Couperin. L’Ensemble Masques, qu’il a fondé en 1998, joue à merveille le rôle de partenaire. On connaît sa capacité d’articulation et de profondeur, mais aussi sa curiosité (le souvenir récent des Routes du café en témoigne). Ici, il cultive le soutien aux solistes en le transcendant par des échanges entre les lignes mélodiques, d’une fine et délicate distinction.
Le programme est complété par une transcription pour deux clavecins du Prélude et Fugue en mi bémol majeur BWV 552 … Une autre manière pour les deux clavecinistes de faire découvrir les formidables couleurs de cette grande architecture avec tout le respect qui lui est dû, grâce à un jeu très brillant. © Jean Lacroix - Article

Klassieke Zaken Januari 2020 : CD BACH, J.S. - Concertos for two harpsichords
…Samen met een klein groepje strijkers maken de klavecinisten Olivier Fortin en Emmanuel Frankenberg er een muzikaal feest van. Bach laat in deze werken de twee klavecimbels elkaar constant op de huid zitten en motiefjes van elkaar overnemen en dat komt er in deze intieme uitvoeringen optimaal uit. …© Marcel Bijlo - Recensie

Gramophone.uk.co 17/11/2019 : CD Routes du Cafe
…The playing of Ensemble Masques is suitably lip-smacking, Anna Besson’s flute nicely in the foreground sharing the limelight with Hana BlaŽíková’s pert soprano in Bernier’s frothy cantata. The ‘Air gay’, which praises coffee’s properties as hangover cure, proves particularly delicious. BlaŽíková is also the stubborn daughter in Bach’s barista gig, to Lisandro Abadie’s grumpy father. ‘Ah, how sweet the taste of coffee’, she sings, ‘better than a thousand kisses’. It’s a persuasive argument.
The Turkish numbers percolate vivid oriental colour, closely recorded to aid the impression you’re tucked up in an intimate coffee house somewhere, whether in Constantinople, Leipzig or Paris….Imaginatively programmed, beautifully played and recorded, this is disc is as delightful as a cup of the black gold itself. ©  Mark Pullinger – Review in full

Andrewbensonwilson 26/11/2019 : Ensemble Masques: Routes du Cafe
.. This fascinating CD from Ensemble Masques pays musical homage to coffee with two cantatas devoted to coffee, and instrumental music of Turkish origin or influence reflecting it’s origins in Constantinople. Le Caffé by Nicolas Bernier  - … It is beautifully sung by soprano Hana Blazikova, the clarity and focus of her voice one of the key features of this recording. …
This fascinating combination of musical styles makes for a very compelling listen. The performances are sensitive and delicate, showcasing the music rather than the musicians. The programme notes make for interesting reading on the history of coffee and its spread throughout Europe. © Andrew Benson-Wilson -  Review in full

Pizzicato.lu 26/10/2019 : Musik um und zum Kaffee – und alles zur Erbauung
… Die osmanischen Stücke in den Händen von Spezialisten für die Instrumente der Region sind ebenso mehr oder weniger für unsere Ohren fremd …Doch da diese Instrumentalisten Meister ihres Faches sind, gelingt insgesamt ein sehr einnehmendes Hörbild dieser Werke.
…Die westlichen Kompositionen werden vom Ensemble Masques unter Olivier Fortin mit präziser Hand und unzweifelhafter Technik dargeboten. … ein gepflegtes Ensemblespiel vorgelegt.
Die drei Singstimmen werden in der Kaffeekantate von Bach benötigt, die Sopranistin Hana Blazikova darüber hinaus bei Nicolas Bernier. Während der Tenor Reinoud van Mechelen und der Bass Lisandro Abadie ihre Beiträge mit klarer Artikulation und stimmlicher Differenziertheit vorbringen, …© Uwe Krusch - Resenzion
Translation
… The Ottoman pieces might not be so familiar to your ears, but since the instrumentalists are outstanding, the overall impression of these works is excellent. The western compositions are performed by the Ensemble Masques under Olivier Fortin with an unquestionable technique. …. the ensemble’s performance is enjoyable.
Three voices are needed in Bach’s Kaffee Kantate, while just soprano Hana Blazikova sings in the cantata Le Caffé by Nicolas Bernier. Tenor Reinoud van Mechelen and bass Lisandro Abadie sing with a clear articulation and a good differentiation,….

Le Figaro 17/10/2019 : CD Sublimes notes de café
Le chef et claveciniste Olivier Fortin raconte en musique la passionnante épopée de la boisson ottomane, de Constantinople
Un voyage des sens
C’est ce que nous rappelle le chef et claveciniste québécois Olivier Fortin avec son ensemble Masques, dans son album chez Alpha : Routes du café. Le fascinant récit en musique de cette épopée gustative. L’opus caféine BWV 211 de Bach y répond à la rare mais ô combien savoureuse cantate parisienne Le Café, composée quelques années plus tôt par Nicolas Bernier, qui vante déjà la capacité du « vin d’Arabie » à faire dessoûler du vin français ! Le tout dialogue avec improvisations, pièces traditionnelles ou sarabandes sur instruments ottomans (flûte ney, oud, kaman, tambour yayli), elles-mêmes entrecoupés de pièces de viole françaises et anglaises. Un capiteux voyage des sens entre Orient et Occident, aux notes puissantes et subtiles. Le tout servi avec un melange de raffinement et de théâtralité digne de Soliman Aga. © Thierry Hillériteau - Article

Stretto.be 22/09/2019 : CD “Routes du Café”, op de koffie bij Osman Dede, Bach en Bernier, met het Ensemble Masques o.l.v. Olivier Fortin, op het label ALPHA. Heerlijk!
Het koffiebezoek van Olivier Fortin wordt afgewisseld met muziek van Nâyî Osman Dede en Tamburi Cemil Bey, en met traditionele, Ottomaanse taqsims (improvisaties), gespeeld op instrumenten als de ney (fluit), de Arabische viool en de yayli tanbur. 
….Hier zijn de uitvoerders Olivier Fortin, Ensemble Masques, de tenor, Reinoud Van Mechelen (foto), de bas, Lisandro Abadie (foto) en de sopraan, Hana Blažiková (foto). Een schitterende cd met een heerlijk, sonoor aroma. Warm aanbevolen! © Michel Dutrieue - Artikel

Pointculture.be 16/07/2019 : Ensemble Masques au Festival de Namur
Le 12 juillet dernier, le Festival de Namur avait convié son public à un Grand Tour dans l’Europe musicale des XVII et XVIIIème siècles. Retour sur cet événement.
…Sous la direction discrète du claveciniste Olivier Fortin, L’Ensemble Masques a des gestes d’une douceur infinie pour exprimer la musique de ce temps, tout en rondeur et en équilibre. Formé d’une base de six instrumentistes, ici renforcé par le hautboïste Rodrigo Guttiérez, l’ensemble a été fondé il y a plus d’une dizaine d’années par Olivier Fortin. La curiosité de ces musiciens les porte à aborder au sein des XVII et XVIIIème siècles, des styles et des nationalités variés, dont le « Grand Tour » est l’expression. Remarquons que le nom-même de l’ensemble provient du terme désignant des spectacles mêlant théâtre, poésie, danse et théâtre dans l’Angleterre élisabéthaine...© Nathalie Ronvaux - Article

Andrewbensonwilson.org 23/05/2019 :London Festival of Baroque Music: ‘The Grand Tour I’ Ensemble Masques, Olivier Fortin @St John’s, Smith Square
The Thursday evening concert was given by the French group Ensemble Masques with a programme based on the Grand Tour. with music by Purcell, Marais, Corrette, Rameau, Vivaldi, Telemann and Bach. They plotted a route from England (with a rather French-sounding Purcell) across the channel to Paris and then onward to Rome and Venice before heading back north to Leipzig and Bach. …
The small orchestra of a string quartet plus bass, oboe and harpsichord covered the wide range of styles, with Jasu Moisio’s oboe coming to the fore in the second and third movements of Marcello’s Oboe Concerto, later arranged for keyboard by Bach. Several of pieces were extracts from longer pieces, in the case of the Marcello, with an Allegro movement by Vivaldi replacing the first movement. Oliver Fortin directed from the harpsichord with commendable restraint. © Andrew Benson-Wilson - Review

top