Home     Artists     Contact
 
 
 

Back to artist

 
Reviews ANNA VINNITSKAYA
 

Classica 30/06/2018
Et c´est finalement sa jeune compatriote Anna Vinnitskaya qui lui [Sokolov] vole la vedette, impérial dans les préludes de Debussy et de Chopin. Poigne d´acier et doigts de fée, elle fait aussi bien entendre la prudente progression „Des pas sur la neige“ que le souvenir tumultueux de „Ce qu´a vu le vent d´ouest“. Puis elle porte un regard d´une rare acuité sur le recueil de Chopin, grand roman du piano où chaque personnage affirme son caractère. Prodigieux.

Tagesspigel 16/01/2018:  Das Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin und die Pianistin Anna Vinnitskaya führen Rachmaninow und Sibelius in der Philharmonie auf. 
…Das passt zu Anna Vinnitskayas unangestrengter Phantasie, die sich (bei Rachmaninov III ) nicht in einem Drama an der Grenze zur Manie festläuft, sondern die Sonne lieber mehrfach bei ihrem Auf- und Untergang beobachtet. … In dieser feinen Unterscheidung, mit der Rettung des Spiels, zeigt die 34-jährige Russin ihre besondere Klasse. … Ulrich Amling - kritik

Neue Zürcher Zeitung 8/01/2018: Die Pianistin Anna Vinnitskaya in Zürich
…Genau der richtige Fall für Anna Vinnitskaya! Der Pianistin gelingt es hervorragend, die verschiedenen Facetten dieses Klavierkonzerts (Rachmaninov 3) herauszuspielen. Dabei beeindruckt sie mit einer Virtuosität, die keine Grenzen zu kennen scheint, wie etwa die ausgedehnte Kadenz des ersten Satzes hören lässt. Thomas Schacher - Kritik

Crescendo-Magazine 20/10/2017: Deux conceptions du 2e Rachmaninov
…, Vinnitskaya en relève la poésie, cette musique de l'âme disait Voltaire; elle se fond dans l'orchestre de Krzysztof Urbanski avec, toujours, cette sonorité ronde et claire, et garde d'un bout à l'autre l'envoûtant balancement que lui imprime le compositeur. Ici, pas "du purin sentimental" selon le mot peu amène de Richard Strauss, mais une musique qui nous porte vers la lumière, symbole de guérison, d'avenir fécond. Un Rachmaninov que l'on entend malheureusement peu souvent.
En complément de programme, Anna Vinnitskaya propose la Rhapsodie sur un thème de Paganini op. 43, autant de variations, autant de plages expressives, autant de couleurs. Bernadette Beyne - Article

Bachtrack 20/10/2017: Perlender brillanter Diskant und klare Struktur: Anna Vinnitskaya in der Berliner Philharmonie
Anna Vinnitskaya gab ihr Debüt im Kammermusiksaal der Berliner Philharmonie mit einem anspruchsvollen und wohl gelungenen Recital. Zu Beginn stand Prokofjews Klaviersonate Nr. 4 in c-Moll - …Anna Vinnitskaya begann hochkonzentriert und gestaltete den ersten Satz introvertiert und ernsthaft. Sie gab dem Werk trotz seines passagenweise suchenden Charakters einen klaren architektonischen Rahmen dank fein differenzierter Phrasierungen und ihrer unbestechlichen Intuition für metrische Schwerpunkte. …Vinnitskaja gestaltete auch diesen Satz vorzüglich mit der richtigen Balance aus lyrisch sanglicher Nachdenklichkeit und einem stets vorwärtsschreitenden Duktus, wie es der Tempobezeichnung angemessenen ist.
Debussy - Prélude „Des Pas sur la neige“. Nach Prokofjews düsterem Abgesang auf seinen toten Freund streichelte die Pianistin die Seelen ihrer Zuhörer mit diesem ruhigen und meditativen Stimmungsbild, wobei es ihr zugleich in exquisiter Weise gelang, das feine Thema aus dem wuchtigen Konzertflügel zu ziselieren. … Benedikt Zacher - Vollständige Rezension

Resmusica 21/09/2017: Anna Vinnitskaya  et Urbanski revisitent Rachmaninov
Pour son troisième disque chez Alpha Classics, Anna Vinnitskaya retrouve avec bonheur le répertoire russe qu’elle affectionne tant….
Concerto n° 2 - … dès l’entrée de l’orchestre, l’immédiateté du jeu provoque des frissons. Réputée pour sa redoutable technique, Anna Vinnitskaya se démarque par sa ligne dépoussiérée de tout superflu pour mieux pénétrer l’émotion et la faire vibrer. Là où d’autres grossissent le trait, la pianiste le personnifie sans trop en dévoiler.‎ …
Le Moderato initial frappe par son expression profonde, jamais figée, son langage qui résonne avec modernité. …Anna Vinnitskaya donne du poids à chacune de ses interventions, révélatrices d’un tempérament qui ne permet aucun compromis. Ses accords Alla marcia joués serrés, sans traîner ni étirer le phrasé, en sont un exemple probant, avec aussi sa sensibilité dans l’Adagio, caractérisé par sa douceur poétique.
Rhapsodie sur un thème de Paganini ‎- ... Cette version de haut vol apparaît d’une fraîcheur revigorante. Le geste devient l’émotion même : habitée par un imaginaire captivant, la pianiste russe fait sien chaque tableau grâce à sa variété de ton, une approche aux sens particulièrement aiguisés. …Ce disque reflète la forte personnalité de deux artistes majeurs de ces dernières années et possède les arguments pour rejoindre les sommets de la discographie. Florence Michel - Article

The Guardian 7/09/2017: CD Rachmaninov: Piano Concerto No 2 & Paganini Rhapsody– poised and shining
Neither Rachmaninov’s Piano Concerto No 2 nor his Paganini Variations are exactly under-recorded, but this disc has a good deal going for it. Anna Vinnitskaya brings to both works a clarity of articulation that makes the passages high up the keyboard sound weightless, like something Mendelssohn would write for Puck or Titania. Further down the keyboard things gain in density, … Erica Jeal - Article

Crescendo-Magazine 24/02/2017 : Anna Vinnitskaya sauve la mise dans un mémorable quintette de Schumann
Le Quatuor Artemis et Anna Vinnitskaya - …,on ne s’attendait pas à une seconde partie si réussie. C’était compter sans la présence électrique de la minuscule mais ô combien charismatique Anna Vinnitskaya qui entraîna notre quatuor dans son sillage, si l’on ose dire, pour un quintette avec piano de Schumann qu’on peut assurément qualifier d’anthologique. Le caractère à la fois tourmenté et volontariste du Rhénan fut magnifié de superbe façon grâce à l’énergie et, surtout, l’immense talent, de la pianiste russe qui inspira à tout moment le climat parfait, l’émotion exacte des mille et une nuances nécessaires et poussa tout son petit monde à l’indispensable extraversion qu’exigent ces pages extraordinaires. - Bernard Postiau - Full article

Kulturradio.de 22/08/2016: CD DER WOCHE  - Anna Vinnitskaya: Brahms | Bach-Brahms  
…Ihr Brahms ist fließend, schlicht und natürlich. …Vinnitskayas Interpretationen zeugen von einem tiefen Verständnis für diese Musik, die sie auf unprätentiöse Weise präsentiert. Eine Musikerin, die sich selbst zurücknimmt und die Musik für sich sprechen lässt. - Chantal Nastasi - Full article

Diapason Mars 2016: CD Brahms
Vinnitskaya livre une interprétation exceptionnelle de la Chaconne de Bach arrangée au piano pour la seule main gauche par Brahms. On ne se rappelle pas avoir entendu jouer cet arrangement austère et assez ingrat (sans la magnificence virtuose de la transcription de Busoni) avec cette tenue implacable de la ligne et une telle concentration du geste.
L’interprète russe ouvrage finement les Klavierstücke op. 76. A l’aise dans la véhémence d’une houle lourde de menaces (I), la grâce rêveuse (IV), elle démontre un scrupuleux sens de l’expression et avance constamment. …
Les deux Rhapsodies op. 79 - ….L’exécution rapide, sombrement impétueuse, emporte l’ensemble avec panache. ….Un disque Brahms de haut niveau, supérieurement conduit, que domine une grande Chaconne. - Bertrand Boissard

Pizzicato 30/03/2016: CD  In Brahms hineingehorcht
Johannes Brahms: Chaconne für die linke Hand, Klavierstücke op. 76, Rhapsodien op. 79, Fantasien op. 116;
… Sie spielt die Chaconne gänzlich unaufgeregt, dafür aber mit vibrierender innerer Leidenschaft und einer Vielzahl an Klangnuancen. …Anna Vinnitskaya versteht es, immer wieder Spannung aufzubauen, Brahms verwobene und komplexe Harmonien nie verflachen zu lassen. Sie führt ihnen stets neuen gestalterischen Sauerstoff zu, bevorzugt in kleinen Dosen, um die vielen intimen Momente von Brahms’ Musik nicht zu verletzen. - Guy Engels - Full article
Vivid and truly romantic Brahms performances, with a subtle mix of passion and tenderness.

De Volkskrant.nl 18/11/2015: Shostakovich piano concertos
Er vloeit veel adrenaline door de digitale microputjes van de cd waarop pianiste Anna Vinnitskaya blijk geeft van haar grote affiniteit met het werk van Dimitri Sjostakovitsj. Samen met het spijkers op de kop slaande orkest Kremerata Baltica zorgt ze voor spetterende uitvoeringen van de beide pianoconcerten. -Frits van der Waa

www.crescendo-magazine.be 12/11/2015: Eblouissante Anna Vinnitskaya
Depuis son Premier Prix au Concours Reine Elisabeth en 2007, Anna Vinnitskaja ne cesse de déployer son formidable talent tant au disque qu’en récitals.
Le Premier Concerto de Chostokovitch, avec trompette, elle a choisi de la diriger elle-même tant cette musique lui semble naturelle. Et, à travers ces quatre mouvements, la pianiste nous raconte toute une histoire où l’ironie se mêle à un bonheur rythmique étourdissant, la mélancolie à la lumière dans un jeu d’une clarté éblouissante jouissant du plaisir du son et magnifiquement secondée par Tobias Willner, trompette solo de la Staatskapelle de Dresde.
Le Deuxième Concerto op. 102 Chostokovitch- … Ici aussi on est totalement capté par la vie que la pianiste donne à l’oeuvre, sa joie de jouer, une sonorité qui fait merveille, une assise rythmique totalement vécue et partagée par la Kremerata Baltica...- Bernadette Beyne

Klassiek-centraal.be 21/10/2015: CD Sjostakovitsj - Transcendent sarcasme, pianoconcerti van Dmitri Sjostakovitsj
Pianoconcerto nr. 1 in do klein voor piano, trompet & strijkers, op. 35 - …Vinnitskaya speelt met slavische overtuiging. Het orkest speelt met een mysticisme dat u niet voor mogelijk houdt. De sfeer van het magistraal Lento uit op. 35 grijpt naar de keel. Vinnitskaya’s techniek is perfect. Haar stalen vingers zijn één en al emotie, bijwijlen hartverscheurend. … Dit is vuurwerk, hier springen de vlammen uit de pan, hier explodeert de samovar op de citaten van Haydn en Beethoven boven het vuur. Trompettist Tobias Willner speelt geen sardonische maar een fluwelen partij, dat mag wel eens. Vinnitskaya vliegt er met haar glissandi tegenaan. Schitterend.
Betoverende energie : Het speels 2de concerto - …Ook hier weer zelfde positieve kenmerken. Kracht, energie in de buitenbewegingen, adembenemende ontroering in de langzame beweging. Vinnitskaya toont zich van haar beste kant. Ze speelt subliem piano. Ze dialogeert en converseert met het orkest en haar innerlijke, vrouwelijk Slavische energie werkt betoverend. Dit is top! - Michel Dutrieue - Meer info

www.musicweb-international.com 18/09/2015: Piano concerti  SHOSTAKOVICH
Concerto No. 1 in C minor, Op. 35
, for piano, strings and trumpet, and it’s clear that Vinnitskaya has the piece in her blood. Her bright, cleanly articulated pianism is just right for this highly animated Allegretto, …The Lento is wonderfully inward,…. Vinnitskaya’s gentle, pensive playing is a joy to hear,…
Piano Concerto No. 2 - …Vinnitskaya’s pin-sharp pianism is very impressive,…
Vinnitskaya is a pianist to watch.- Dan Morgan

www.gramophone.co.uk  September 2015 : Shostokovitch Piano Concertos
Anna Vinnitskaya not only plays the Concerto for piano, trumpet and strings with consummate agility and clarity, she also directs the very spruce-sounding Kremerata Baltica and the woodwind of the Dresden Staatskapelle. This is an achievement in itself, and caps should be doffed accordingly. Her playing is slightly softer-grained than some but that is no bad thing. …
Again, her approach is poetically inflected without ever descending into slushiness, and she could never be accused of ugliness of tone or of using the piece as a vehicle for empty display. … for the fast movements, with Vinnitskaya the music glows... - David Fanning

www.resmusica.com 28/08/2015: Piano de Choastakovitch par Anna Vinnitskaya
Réussite impeccable pour le premier disque d’Anna Vinnitskaya chez Alpha, consacré au piano de Dimitri Chostakovitch.
…La pianiste russe, que l’on a pu entendre à la Roque d’Anthéron cet été où elle a fait forte impression, chante dans  son arbre généalogique. … Légèreté sans superficialité, virtuosité digitale sans sécheresse, rigueur rythmique sans raideur, le tout parcouru de moments plus graves sans pathos surjoué, le disque d’Anna Vinnitskaya est une introduction parfaite au piano de Chostakovitch. - Jean-Christophe Le Toquin

www.resmusica.com 16/08/2015:Anna Vinnitskaya dans un récital de maître
La Roque d’Anthéron - Fidèle à sa réputation, la pianiste russe a véritablement illuminé les lieux : impressionnante de  maîtrise et de profondeur dans son art, guidée par une pensée musicale au service de l’âme des œuvres de son répertoire. Chaque morceau obéit ainsi à une rigueur architecturale qui ne connaît aucune faille et se concentre sur la ligne mélodique et la variété de ton.
Klavierstücke de Brahms - …Le deuxième « Capriccio », aux accents de danse hongroise, est d’une délicate exécution
Chostakovitch - Danses des Poupées - … Sous les doigts de la jeune musicienne, ces danses, loin des teintes sombres du compositeur, nous apportent une touche rafraîchissante pleine d’humour et d’innocence, tantôt lyrique, raffinée, ou enlevée avec ironie.
Prokofiev Sonate n° 6 de - …Le « Tempo di valzer lentissimo » atteint des sommets d’expressivité, tandis que le finale et sa spirale obsessionnelle nous entrainent vers une conclusion redoutable.
Longuement ovationnée, Anna Vinnitskya offre trois généreux bis au public. Tout d’abord, un tonitruant 2e mouvement de la Sonate n° 2 de Prokofiev, …, la 7e pièce des Kinderszenen de Schumann, avant de tirer le rideau avec un  Prélude  en si mineur de Bach / Siloti  beau à en pleurer. - Florence Michel

Artistxite 24/08/2015: Die neue Referenzaufnahme der beiden hinreißenden Klavierkonzerte Dmitri Schostakowitschs.
So viele kleine Details habe ich überhaupt noch auf keiner anderen Aufnahme der Konzerte gehört. ….Unterm Strich bleibt, trotz namhafter Konkurrenz, nichts weniger als eine neue Referenzaufnahme der beiden Klavierkonzerte Schostakowitschs und ein Ausrufezeichen hinter der noch leider viel zu unbekannten Weltklasse-Interpretin Anna Vinnitskaya.- Salvatore Pichireddu

The Columbus Dispatch 23/05/2015
Friday night’s performance brought together a soloist whose phenomenal technical skill was surpassed only by her extraordinary emotional understanding of Brahms’ work [....].
Vinnitskaya’s sound at her entrance in the first movement was an ideal balance of vulnerability and focus, turning on a dime to sail headlong into the work’s demanding technical passages.
Vinnitskaya played Brahms’ enticing melodies in the second movement with a beautiful improvisatory feel. In the third movement, Rondo, she shifted like Proteus among a powerful sound in the main theme, a gentler vein in more lyrical sections and, here and there, a sweet and delicate idiom. - Jennifer Hambrick

Pianiste  26/02/2015
Anna Vinnitskaya proposa un tout autre regard dans le Concerto en fa mineur. Elle s’engagea dans un dialogue chambriste avec l’orchestre, assurant une pulsation comme dansée, faisant preuve d’un engagement physique. Beaucoup de charme, d’élégance de la part d’une artiste dont le toucher rappelle celui d’un Murray Perahia, l’un des grands interprètes de ce répertoire.

 

top