Home     Artists     Contact
 
 
 

Back to artist

 
Reviews QUATUOR ZAΪDE
 

RbbKultur 12/07/2019 CD "Amadeus"
… Virtuosität wie bei der "Königin der Nacht" oder Sonorität wie beim "Marsch der Priester" werden gleichermaßen verlangt. Immer wechseln die Perspektive und die Tonlage, so dass keinerlei Langeweile aufkommt. ... Das "Haydn-Quartett" G-Dur lässt Mozart auch einmal mit langem Atem hören, mit allen kompositorischen Finessen. Das Quatuor Zaïde gestaltet hier einmütig lange Bögen und pflegt eine von der historischen Aufführungspraxis geleitete rhetorische Deutlichkeit. .... Dirk Hühner - Resenzion

Diapason Juin 2019: CD Amadeus
…cette réduction pour quatuor de La Flûte enchantée réunit l’Ouvertrure et dix-huit brefs épisodes ou airs principaux, parfois variés. La concentration du propos vaut bien l’étalement d’un plateau; et la transparence d’une musique pure (qaund elle est d’une belle qualité) suffit à nous combler. Les quatres jeunes femmes du Quatuor Zaïde (fondé en 2009) osent une approche très personnelle, plus âpre sur le plan sonore qu’on s’y attendrait, assez éloquente. Sollicitant parfois une certaine agressivité rythmique, elle englobe tous les registres du théâtre, depuis la folle bouffonnerie jusu’à la gravité la plus profonde.
Caractériser le climat explosif, presque tragique, qui sous-tend une bonne partie du Quatuor KV 387en sol relève d’un tout autre enjeu. Les Zaïde ne rivalisent pas ici avec les somptueuses exégèses offertes jadis par les Juillard, Alban Berg, Mosaïques ni avec le rubato plus audacieux et fulgurantes interrogations de Quatuor Hagen. Leur jeu au vibrato économe voire absente, leur articulation rugueuse accentuent les arêtes vives, l’ambitus étendu ou serré des deus thèmes principaux de l’Allegro vivace assai, tandis que les timbres de l’alto et du violoncelle se montrent plus gratifiants que ceux des deux violons. Les couleurs se rééquilibrent dans le fébrile Allegro en sol, qui n’a plus rien d’un menuet, puis dans l’Andante cantabile en ut, où le trouble l’emporte presque sur la méditation.  Le grandiose finale fugué ne manque pas de violence contrastée: ces contours électriques et ces prises de risques révèlent une vraie compréhension de texte.  Patrick Szersnovicz

Télérama 11/06/2019 : CD Amadeus - On aime passionnément
Un opéra de Mozart réduit à quatre musiciennes ? L’un des paris du Quatuor Zaïde, remporté haut la main.
Une Flûte enchantée de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) en version de poche, telle est la proposition des dames du Quatuor Zaïde. Bien hardies sont-elles de vouloir remplacer, à elles seules, toutes les forces d’une maison d’opéra. Mais Charlotte Maclet, Leslie Boulin Raulet, Sarah Chenaf et Juliette Salmona ont les moyens de leur témérité, et l’on admet sans effort, à leur écoute, que le violoncelle puisse endosser la majesté de Sarastro, les violons exprimer la terrible colère de la Reine de la Nuit, et les cordes restituer la magie des clochettes aussi bien que la fantaisie de Papageno et la détresse de Pamina.
.., cette transcription de La Flûte enchantée ne concerne pas l’intégralité de l’opéra, mais son ouverture et ses airs principaux. Elle ne manque ni de vie, ni de théâtre, deux éléments que l’on retrouve également dans le Quatuor en sol majeur K.387, premier des six quatuors dédiés par Mozart à Joseph Haydn. On entre dans ce délicieux post- scriptum comme on s’introduirait dans une conversation animée, gracieuse et mouvementée. Sophie Bourdais - Article

Utmisol.fr Mai 2019 : Mozart……se met en quatre !
Mozart, La flûte enchantée (arrangement) - …Le Quatuor Zaïde, dont nous avons salué le précédent album sous le même label, anime de toute sa flamme et son esprit subtil les réminiscences, selon le terme de Liszt, arrangeur autrement génial, du grand œuvre mozartien. L’auditeur est séduit, sourit, se plait à ces relectures prestes, … …, on aime retrouver sous les véloces et hardis archets féminins de Charlotte Maclet, Leslie Boulin Raulet, Sarah Chenaf, Juliette Salmona, l’alacrité de Papageno, le sourire lumineux de Tamina, la tendresse de Tamino, le mystère des Trois garçons, et l’étincelante furie de la Reine de la Nuit. L’épisode initial bénéficie d’un jeu bondissant qui joint à l’urgence dramatique une verve ironique qui triomphe dans les pizzicati accompagnant Monostatos et ses esclaves. Et le final sait retrouver l’exemplaire alliance entre la fantaisie et la grandeur propre au génial créateur. C’est sans doute à nos yeux dans le bouleversant air de Pamina Ach, ich fühl’s que l’esprit du quatuor mozartien trouve sa plénitude. Peut-on faire meilleur compliment aux interprètes que d’avouer que, loin d’être frustrante, l’absence de chant se trouve in fine compensée par le lyrisme et la poésie émanant de leur engagement?
Le Quatuor n°14 Mozart - .. A la différence de l’œuvre précédente proposée par les Zaide, ce qui frappe d’emblée est la densité de l’écriture, sa richesse, la plénitude des sonorités mariées. Et dans l’interprétation de notre quatuor, outre l’osmose entre les instruments, une sorte de franchise, de naturel sans sophistication, de générosité qui rend sensibles à la fois les élans du compositeur et les mystérieuses suspensions qui éclosent par exemple au cœur du Minuetto. L’Andante cantabile s’avère chantant comme il se doit, mais aussi virtuose (premier violon) et tendre aussi, émouvant par ses silences, d’une noble grandeur, digne des plus élevés chefs d’œuvre de Mozart, et joué ici avec toute la profondeur attendue. Jean Jordy - Article

Pizzicato.lu 14/04/2019: Zauberflöte für Streichquartett
Mit einem ausgeprägten Sinn für Drama und Stimmungen spielt das ‘Quatuor Zaïde’ bei NomadMusic eine nicht näher spezifizierte Streichquartett-Fassung von 19 Nummern aus Mozarts ‘Zauberflöte’. Für meinen Geschmack fehlt es dem Spiel des französischen Damenquartetts an Wärme. Zudem ist das Klangbild nicht besonders ausgeglichen, was die Geigen immer etwas scharf und grell werden lässt. Das gilt auch für das sehr gestisch interpretierte Quartett KV 387. Rémy Franck - Kritik

Arts-spectacles.com 12/04/2019 : CD Le Quatuor Zaïde à l'occasion de ses 10 ans revient avec un album original « Amadeus »
En deux courtes années d’existence, le Quatuor Zaïde avait déjà réussi à s’imposer. À la fois par sa qualité exceptionnelle, en raflant les prix les plus prestigieux des concours internationaux, en s’affichant dans les plus belles salles de concert et comme formation de chambre originale.
À 10 ans, celui-ci accède à une maturité qui n’empêche ni la fraîcheur, ni la fougue de s’exprimer. Il est un brin décalé, mais toujours à sa juste place : au sommet ! Cet anniversaire marque aussi un tournant. Si pour ces jeunes femmes pétillantes, « le quatuor est un appel, une vocation », trouver l’équilibre parfait demande de l’expérience : « Être quatre, mais ne faire plus qu’UN, c’est le but terrible et magnifique du quatuor à cordes », expliquent-elles. But ultime auquel elles sont enfin parvenues.
Ces dernières années, le groupe a effectivement trouvé une stabilité lui permettant d’affirmer un peu plus ses singularités : virtuosité, audace, modernité. Pierre Aimar -  Article

Musicologie.org 11/04/2019 : Le quatuor Zaïde fête ses dix ans, un nouveau cédé et Mozart
Le K 387, au programme des Zaïde, est particulièrement saisissant par ses audaces harmoniques et la diversité des figures dans la circulation de la musique aux quatre instruments. …, on est tenu par la maîtrise de l’ensemble, la qualité de ses nuances, la cohérence sonore, sa précision pile poil. …
La seconde œuvre au programme, est aussi un pur joyau : une suite pour quatuor à cordes des grands airs de La flûte enchantée, …  La virtuosité d’écriture est doublée d’une belle virtuosité d’exécution, pas seulement parce que le violon doit se faire colorature ou le quatuor orchestre, aussi par le nombre et la diversité des figures, des nuances, des sentiments, la rapidité de leurs successions. Là encore, l’œuvre est défendue avec précision, mille nuances de sons et de cordes et beauté sonore.  Jean-Marc Warszawski - Article

On-mag.fr 2/04/2019 : CD: Transcription pour quatuor à cordes de thèmes de La Flûte enchantée
Les quatre filles du Quatuor Zaïde consacrent leur nouveau CD à Mozart… Et jouent deux œuvres a priori dissemblables : le Quatuor à cordes K. 387, et une rareté, la transcription pour cette formation de la musique de La Flûte enchantée. Une association finalement non fortuite car, selon elles, les éléments figuralistes de ce quatuor, qui le rendent théâtral, rejoignent l'univers du dernier opéra de Mozart. Ce qu'elles démontrent par des superbes interprétations.
La Flûte enchantée K. 620 - …La virtuosité, on la détecte partout, … …, ou dans le dialogue entre violons I & II lors de l'échange entre Pamina et Papageno, ici bardé de jolies ornementations tout à fait dans l'esprit du texte orchestral. … On est bercé par le charme émanant de ces morceaux, tel l'air de Pamina ''Ah, ich fühl's'', qui en restitue toute l'intense tristesse.  … la transcription fait tout autant chanter les voix que les instruments. Ce que les Zaïdes restituent avec flair et talent.
Quatuor K.387 - …. La présente interprétation respire le bonheur de jouer. … Joie, exubérance presque, signent une interprétation de belle facture, de la part de quatre musiciennes dont on aura remarqué la rigueur quant au respect textuel et le raffinement du jeu, comme la parfaite cohésion des voix. Jean-Pierre Robert - Article

Resmusica 10/04/2019 : La flûte enchantée de Mozart par le Quatuor Zaïde
…Quelle musique surprenante ! Une transcription pour quatuor à cordes d’extraits de La Flûte enchantée de Mozart, travail d’un musicien inconnu du XIXe siècle, reçoit sous les doigts du Quatuor Zaïde une interprétation magistrale.
Les quatre membres féminins du Quatuor Zaïde …..nous ravissent avec ce quatrième opus après un disque consacré à Janacek-Ravel (2014), un autre dévolu à Haydn (2015) et un CD inspiré par Franck-Chausson (2017), tous marqués du sceau de la qualité technique et de l’excellence interprétative.
… Zaïde réussissent à faire revivre une vingtaine de numéros de cette incomparable Flûte enchantée. Un témoignage rare, précieux et on peut l’avancer avec assurance, sans aucune date de péremption.
…Avec cette gravure « Amadeus », le Quatuor Zaïde s’installe confortablement au sein de la famille des grandes formations consacrées. Une entrée en communication bénie avec la personnalité complexe et captivante de Mozart qu’il sert magiquement.  Jean-Luc Caron - Article

Classiquemaispashasbeen.fr 10/04/2019 : CD Amadeus
Le Quatuor à cordes Zaïde propose dans leur nouveau disque une transcription de la Flûte enchantée dont l’auteur est anonyme… Prêts à rechanter vos classiques ?
La Flûte enchantée est l’un des opéras de Mozart les plus connus au monde, et pourtant les musicologues cherchent encore à en déchiffrer les mystères, comme cette transcription pour quatuor à cordes enregistré par le Quatuor Zaïde pour NoMadMusic.
Dans leur interprétation, les quatre demoiselles conduisent toujours leurs phrases de façons différentes pour se renouveler. Même si le langage tonal est simple, de même que les carrures, elle font découvrir à chaque instant à l’auditeur quelque chose de nouveau. Le timbre chaud des instruments nous plonge dans ce nouvel univers. A l’écoute de cette version de La Flûte enchantée, il ressort de façon frappante que, bien que détachée de son texte, la musique parle tout autant. Pas une once d’éloquence n’est retirée de ces airs lorsque le Quatuor Zaïde les chantent. Nathalie Niervèze - Article

Concertclassic 2/04/2019 : Le Quatuor Zaïde enregistre Mozart –  Une Flûte pour quatre
….On les découvre dans une interprétation dont la vitalité, l’élan, le profond lyrisme traduisent tout à la fois la fine perception qu’avait le transcripteur du dernier opéra achevé de Mozart et sa remarquable maîtrise de l’écriture pour le quatuor à cordes. Fortes de celles-ci, les Zaïde bâtissent une interprétation d’un équilibre radieux où les archets transportent l’auditeur au théâtre. Pas de voix certes, mais l’art du chant, le sens des caractères des musiciennes donnent vie à la musique, sans que l’on éprouve une quelconque sensation de manque.
Ce disque lumineux, parfaitement accordé au printemps naissant, fait aussi place au Quatuor en sol majeur KV 387, le premier de la série dédiée à Haydn. Un complément bienvenu, porté une humanité de l’expression, une sûreté stylistique et un naturel qui emportent l’adhésion. Alain Cochard - Article

The Strad December 2017: French-perfumed flair all round from young Gallic quartet
This is the first time the young French Quatuor Zaïde has taken its always-championed-on-the-concert-platform French repertoire into the recording studio, and the result is an absolute delight. …, the Franck’s opening bars actually have enough of a Germanic flavour to make them prime candidates for solid, Death and the Maiden-esque severity under some fingers, meaning that the forward-gliding rise and fall of the Zaïde’s expansive, singing lines is a deeply pleasurable thing.
More pleasures await in the Franck’s scherzo, its outer sections in particular coming off as swirling, gossamer-weighted dances of the Aurae; also the gently austere Larghetto that sounds as if from a dusky haze, with just the odd ray of light puncturing it.
Chausson’s Chanson perpétuelle. Here, the recording positions fellow French artists – pianist Jonas Vitaud and mezzo Karine Deshayes – slightly out in front. However, it’s clear that even without this extra help Deshayes’s beautifully warm, light voice would have had all the space it needed, as the quartet is a selflessly sympathetic accompanist, content for its string countermelodies to waft around the vocal lines as no more than a faint, beguiling perfume. Emotional investment, freshness and indeed Frenchness – all in all, it’s a beautiful package. Charlotte Gardner - Article

Pizzicato.lu 10/10/2017 Was war in diesem grasgrünen Trank?
Das ‘Quatuor Zaïde’ entführt den Hörer mit César Francks Quartett in einen verwunschenen Garten. Schaurig, aber faszinierend! Die Musik schlingt sich um den Hörer wie Lianen des Urwalds, wenn nicht gar wie Schlangen, ebenso verführerisch und einschmeichelnd wie jene aus dem Paradies.
Das Mysterium dieser Musik wurde wohl nur selten so tiefschürfend ergründet. …Im Scherzo scheint etwas Übernatürliches sein Unwesen zu treiben und lässt den Satz zur furchteinflößenden Hexenjagd werden. Das Larghetto klingt schwül und bezaubernd wie eine Glimmernacht, die ein schlimmes Geheimnis zu bergen scheint, spannend und unfassbar magisch.
Ganz schön gruselig wird’s auch im Finale, die Musik schlängelt sich aufgeregt durch den verwunschenen Garten, rankt sich um versprengte Baumgruppen zwischen dunkelroten Teichen, sie steigt auf schroffe Höhen, krümmt sich über felsige Kanten und Klippen… unendlich… und mündet sinnigerweise in Chaussons ‘Chanson perpétuelle’, …
On the CD cover we can see the performers and next to them, on the counter, glasses with a green drink. This mysterious cocktail might be at the origin of the fabulous, spine-tingling performance of César Franck’s Quartet which takes the listener to kind of bewitched and very enigmatic garden. Awesome! Remy Franck - Article

Resmusica 9/08/2017: 3ième Album du Quatuor Zaïde avec Karine Deshayes en guest-star
Sublime apothéose de l’art de César Franck que le Quatuor en ré majeur porté par le talentueux Quatuor Zaïde qui n’a pas attendu le nombre des années pour allier fraicheur et maturité dans ce nouvel enregistrement.
….C’est donc une des merveilles du répertoire de quatuor à cordes auquel l’ensemble parisien a choisi désormais de se consacrer avec le Quatuor en ré majeur de César Franck, révélant à lui seul toute l’expressivité et la diversité de couleurs et d’intentions du jeu de ces quatre brillantes interprètes par le biais d’une partition imprégnée de thèmes glorieux et profondément mémorables. Le formidable élan et la précision rythmique sans faille du secret et nostalgique Scherzo, répond admirablement à la pureté et la sincérité mélodique du Larghetto, monument d’éclat et de grandeur. La fougue et l’énergie du Final allegro moltodonne un point expressif culminant de haute voltige à un flux mélodique jamais obstrué par un surplus de vibratos mal à propos. … César Franck a renouvelé la musique de chambre en son temps, le quatuor Zaïde représente aujourd’hui quant à lui le renouveau du quatuor à cordes en France. Charlotte Saulneron - Article

 

 


top